C’est une catastrophe, moins de 42% des patients prennent leurs statines régulièrement !

C’est la conclusion de cette étude rétrospective sur l’adhésion à un traitement par statines à forte dose suite à un infarctus du myocarde. Celle-ci à retrouvé qu’au bout de deux ans, chez des patients âgés de 66 à 75 ans et plus de 75 ans, seulement 58,9 et 41,6 % de chaque groupe respectivement prenaient leurs statines régulièrement, entre 8,7 et 19,1 % les prenaient irrégulièrement et entre 12,4 et 18,8 % les avaient arrêtés totalement.
La conclusion de cette étude est sans appel : Beaucoup de patients à qui l’on prescrit des statines à haute dose suite à un infarctus du myocarde ne continuent pas à prendre ce médicament régulièrement à 2 ans après la début de la prescription. Des actions sont nécessaires pour augmenter l’utilisation et l’adhésion à un traitement par statines à haute dose après un infarctus du myocarde.
Feraient mieux de se demander pourquoi de plus en plus de patients cessent de prendre ces saloperies !
Bref, chers amis patients, attendez-vous d’ici peu à une pression accrue de la part des médecins et cardiologues pour vous pousser à bien prendre vos statines…
J’en profite pour vous rappeler deux éléments importants :

  1. L’Article R.4127-36 du code de la santé publique qui stipule :  Le consentement de la personne examinée ou soignée doit être recherché dans tous les cas. Lorsque le malade, en état d’exprimer sa volonté, refuse les investigations ou le traitement proposés, le médecin doit respecter ce refus après avoir informé le malade de ses conséquences. 
  2. Le lien pour déclarer les effets indésirables des statines : Portail de signalement des événements sanitaires indésirables

JAMA Cardiology : Adherence to High-Intensity Statins Following a Myocardial Infarction Hospitalization Among Medicare Beneficiaries

Laisser un commentaire