Enfin une étude qui fait du bien…

En effet, les auteurs de cette étude sont arrivés à la conclusion que la consommation de graisses saturées et le taux de cholestérol LD n’ont rien à voir avec les maladies cardiovasculaires et qu’il serait temps de faire cesser les messages prônant la réduction des lipides sériques ainsi que la réduction des graisses saturées alimentaires afin de réduire l’apparition des maladies coronariennes.
Les maladies coronaires sont dues à une inflammatoire chronique et elle peuvent-être réduite efficacement grâce à une nourriture saine et équilibrée ainsi qu’en marchant environ 22 minutes par jour.
Ils révèlent, en outre, qu’une analyse des données non publiées de la « Sydney Diet Heart Study » et de la « The Minnesota Coronary Experiment » ont révélé que le remplacement des graisses saturées par des huiles végétales contenant de l’acide linoléique, augmente le risque de mortalité malgré des réductions significatives du LDL et du cholestérol total (TC) et qu’un examen soigneux des études d’observation n’ont révélé aucune association entre la consommation de graisses saturées et la mortalité, qu’elle soit cardiovasculaire ou toutes causes, les maladies cardiovasculaires, l’accident ischémique ou le diabète de type 2 chez les adultes en bonne santé.
Une bonne hygiène de vie (régime méditerranéen, non-sédentarité, réduction du stress, etc.) est largement plus efficace que les statines et absolument sans aucun effets secondaires.
Voilà qui à le mérite d’être clair et va à contre-courant des communiqués commerciaux en provenance de tous ceux qui sont grassements payés par les labos pour dire le contraire…
BMJjournals : Saturated fat does not clog the arteries: coronary heart disease is a chronic inflammatory condition, the risk of which can be effectively reduced from healthy lifestyle interventions

Laisser un commentaire