Mon cher Johann

Vous permettez que je vous appelle par votre prénom ? Le fait que vous ayez laissé un commentaire sur mon site m’autorise une certaine proximité. N’est-il pas ?
Bref, mon cher Johann, je dois vous avouer que le ton méprisant de votre commentaire m’a très sérieusement interpellé. Je vous cite : En gros tout est mensonge et rien n’est efficace selon vous, par contre, vous n’apportez pas de solutions. et à peine plus loin : J’aime bien ceux qui critiquent, mais j’aime bien aussi ceux qui critiquent en apportant des réponses..
Détaillons ces deux point, mon cher Johann, détaillons…
Vous aimez bien ceux qui critiquent, mais aussi ceux qui apportent des réponses. Voyez-vous, mon cher Johann, moi j’aime surtout ceux qui critiquent et qui savent lire. Eh oui, apparemment vous ne savez pas lire car sinon vous auriez vu un menu qui s’appelle « Les alternatives ». Bon je reconnais que le titre est un peu court mais les contraintes informatiques ont fait que le titre original qui devait-être « Que faire pour remplacer les médicaments hypocholestérolémiants tels que fibrates, ézétimibe, statines, inhibiteurs de la PSK9 par des alternatives strictement sans danger » a dû être sérieusement raccourci. Néanmoins, si vous aviez pris le temps, mon cher Johann, de laisser le curseur de votre souris quelques instants sur le menu vous auriez vu apparaître un petit popup qui indique : « Quelles sont les alternatives aux statines et autre médicaments hypocholestérolémiants ». Et si vous aviez pris la peine d’accéder dans ce menu, vous auriez vu que j’y parle de ce qu’il faut faire pour éviter les statines (régime méditerranéen, tabagisme, obésité, etc.).
Eh oui, mon cher Johann, c’est comme pour une BD (j’essaye de me mettre à votre niveau…), si vous contentez de ne regarder que les dessins et ne lisez pas ce qui est écrit dans les phylactères, vous risquez fort de ne rien comprendre à l’histoire…
Quant à la première critique, ce n’est pas moi qui affirme, comme vous le dite, «que rien n’est efficace ». Je ne fais que rapporter les résultats d’études scientifiques : celles financées à grand coup de $$$$ par l’industrie pharmaceutique et bien évidemment favorables aux médicaments anti-cholestérol autant que celles indépendantes qui prouvent, hélas, que la vérité n’est pas si rose. Alors mon cher Johann, je ne peux que vous conseiller de naviguer consciencieusement sur mon site et de bien prendre le temps de lire ce qui y est écrit avant de prétendre émettre la moindre critique crédible.

Laisser un commentaire