Nouveau coup dur pour le Prasugrel (Efient)

Une étude a testé la différence d’efficacité entre le Prasugrel (Efient) et le Clopidogel (ce bon vieux Plavix).

Tous les patients ont été assignés au Prasugrel pendant une semaine, puis la moitié de ceux-ci sont passé aux Plavix. Parmi ces derniers, ceux chez qui a été diagnostiqué (40 %) une forte réactivité plaquettaire lors de la prise du Clopidogrel ont été réorientés vers le Prasugrel.

L’essai clinique s’est tenu pendant une durée de 11 mois et demi pendant laquelle il y a eu moins de cas concernant le critère d’évaluation principal (mortalité CV, IM, accident vasculaire cérébral ou saignement de grade 2 ou supérieur, selon les critères du Bleeding Academic Research Consortium [BARC]) dans le groupe Plavix (7 %) par rapport au groupe Prasugrel (9%) ainsi que pour les hémorragies (BARC 2 ou supérieure) qui sont de 5 et 6 % respectivement pour le Plavix et l’Efient.

Je cite la conclusion de l’étude : La désescalade guidée du traitement antiplaquettaire n’était pas inférieure au traitement standard avec Prasugrel à 1 an après la PCI en termes de bénéfices cliniques nets. Notre essai montre que la désescalade précoce du traitement antiplaquettaire peut être considérée comme une approche alternative chez les patients atteints d’un syndrome coronarien aigu administré avec une PCI.

Une fois de plus, il est démontré qu’il ne sert à rien de nous fourguer un médicament vendu 4 à 5 fois plus cher que ce bon vieux Plavix pour une efficacité même pas supérieure et avec des effets secondaires indésirables conséquents (hémorragies graves, voire mortelles !)

Vu la quantité de Prasugrel prescrite, je doute que tous les cardiologues lisent vraiment les essais cliniques…

J’ai bien sûr mis à jour la page sur Les antiagrégants plaquettaires

Readbyqxmd : Guided de-escalation of antiplatelet treatment in patients with acute coronary syndrome undergoing percutaneous coronary intervention (TROPICAL-ACS): a randomised, open-label, multicentre trial

Laisser un commentaire