D’après Mme Buzin, nous sommes tous des complotistes…

Suite à une intervention de Mme Buzin sur l’émission du vendredi 15 septembre sur France-Inter (Interactiv’) dans laquelle cette dernière mettait en cause (sur la base d’accusation mensongère) le Pr Even, le site de l’AIMSIB a fait paraître un droit de réponse de la part du Pr Even. N’ayant pas eu connaissance de cette intervention, j’ai donc écouté le replay de cette émission. Effectivement, à partir le 3’42’’, un auditeur (cardiologue) posait la question de savoir ce que la ministre allait faire afin de redorer le blason des statines et autre médicaments anti-cholestérol mis à mal par (en autre…) les écrits de Philippe Even. Je ne m’étendrai pas sur ces accusations ni sur cette lettre, celle-ci étant consultable sur le site de l’AIMSIB, pour évoquer la suite de la diatribe de notre ministre des Solidarités et de la Santé.

Mme Buzin a donc évoqué successivement  :

  • « une mission d’information autour des médicaments » : Concernant la théorie du cholestérol qui tue, allons nous donc encore avoir droit à une campagne de publicité financée par un grand labo pharmaceutique fabriquant, bien évidemment, des statines ?
  • Elle a aussi prononcé le mot « complot » : Bien sûr, ceux qui s’élèvent contre les médicaments hypocholestérolémiant ne peuvent être que des complotistes ? Et les personnes ci-dessous, toutes des complotistes elles-aussi :
    • Irène Frachon, complotiste pour avoir dénoncé le scandale du médiator
    • Pierre Meneton pour avoir dénoncé la désinformation par les lobbies agroalimentaires, notamment l’industrie du sel, après des professionnels de la santé et de l’alimentation
    • Jean-Jacques Mélet qui a révélé la toxicité des amalgames dentaires
    • Anne-Marie Casteret qui a révélé l’affaire du sang contaminé
    • Ceux qui ont dénoncé les malversations de l’industrie du sucre pour avoir, pendant plus de 50 ans, subventionné de fausses études démontrant la nocivité des graisses saturées tout en dédouanant le sucre de son rôle néfaste
    • Et bien d’autres encore…

Bref, tous ces gens ont été traités comme des complotistes, certains ont même été traîné en justice, d’autres ont perdus leur emploi, jusqu’à ce qu’enfin le scandale éclate au grand jour ! Complotistes aussi tous les scientifiques produisant des études (non financées par les industries pharmaceutiques) qui dénonce la théorie du cholestérol et qui prouvent qu’en vieillissant, on vit mieux et en meilleure santé avec un taux de cholestérol élevé. Complotistes aussi les sites NEJM, BMJ, NCBI (liste non exhaustive…) pour héberger les écrits de ces mêmes professeurs (en même temps que ceux des labos pharmaceutiques, d’ailleurs…).

  • Vous avez prononcé les mots suivants : « Fervente défenseur de la démocratie sanitaire » et « débats citoyen ». Permettez-moi d’en douter, Mme Buzin. Et plus que fortement. Lorsque l’on a pu constater le peu de cas que vous avez fait de la concertation citoyenne sur la vaccination, le manque de transparence et l’autoritarisme de votre décision, je le dis et le redis : permettez-moi d’en douter. Et je ne suis pas, loin de là,  le seul à le penser…

Mme Buzin, tout ministre que vous êtes, ouvrez les yeux. La défiance des Français vis-à-vis des médicaments va grandissante, de plus en plus de personnes se rendent compte de la main-mise des laboratoires pharmaceutiques et des industries agroalimentaires sur les décisions de santé et ce n’est pas votre comportement qui va changer les choses. Il n’y a qu’à lire les deux récents articles parus sur Basta! (« Ces médicaments qui coûtent des milliards à l’assurance-maladie et menacent notre système de santé » et « Comment les labos amassent des fortunes grâce à des médicaments au prix exorbitant ») pour comprendre qu’aucune amorce d’une quelconque amélioration est en vue. Les labos vont continuer à rémunérer des grands professeurs, transformant ceux-ci en leurs porte-parole ou en leurs commerciaux, les instances gouvernementales de santé vont continuer à suivre les recommandations de ces mêmes professeurs et par-là même celles des labos.

Oui, je suis en colère.

Oui, tout ceci m’écœure au plus haut point et ce n’est certainement pas votre langue de bois, vos contrevérités et vos mensonges éhontés qui vont y changer quoi que ce soit.

Interactiv’ du 15/09 sur France Inter : Agnes Buzin

La lettre du Pr Even sur le site de l’AIMSIB : Droit de réponse du Pr Even

La campagne de pub contre le cholestérol financée par Pfitzer : Dire qu’un simple dosage de son cholestérol…

Basta! : Ces médicaments qui coûtent des milliards à l’assurance-maladie et menacent notre système de santé

Basta! : Comment les labos amassent des fortunes grâce à des médicaments au prix exorbitant

 

Mon cher Johann

Vous permettez que je vous appelle par votre prénom ? Le fait que vous ayez laissé un commentaire sur mon site m’autorise une certaine proximité. N’est-il pas ?
Bref, mon cher Johann, je dois vous avouer que le ton méprisant de votre commentaire m’a très sérieusement interpellé. Je vous cite : En gros tout est mensonge et rien n’est efficace selon vous, par contre, vous n’apportez pas de solutions. et à peine plus loin : J’aime bien ceux qui critiquent, mais j’aime bien aussi ceux qui critiquent en apportant des réponses..
Détaillons ces deux point, mon cher Johann, détaillons…
Vous aimez bien ceux qui critiquent, mais aussi ceux qui apportent des réponses. Voyez-vous, mon cher Johann, moi j’aime surtout ceux qui critiquent et qui savent lire. Eh oui, apparemment vous ne savez pas lire car sinon vous auriez vu un menu qui s’appelle « Les alternatives ». Bon je reconnais que le titre est un peu court mais les contraintes informatiques ont fait que le titre original qui devait-être « Que faire pour remplacer les médicaments hypocholestérolémiants tels que fibrates, ézétimibe, statines, inhibiteurs de la PSK9 par des alternatives strictement sans danger » a dû être sérieusement raccourci. Néanmoins, si vous aviez pris le temps, mon cher Johann, de laisser le curseur de votre souris quelques instants sur le menu vous auriez vu apparaître un petit popup qui indique : « Quelles sont les alternatives aux statines et autre médicaments hypocholestérolémiants ». Et si vous aviez pris la peine d’accéder dans ce menu, vous auriez vu que j’y parle de ce qu’il faut faire pour éviter les statines (régime méditerranéen, tabagisme, obésité, etc.).
Eh oui, mon cher Johann, c’est comme pour une BD (j’essaye de me mettre à votre niveau…), si vous contentez de ne regarder que les dessins et ne lisez pas ce qui est écrit dans les phylactères, vous risquez fort de ne rien comprendre à l’histoire…
Quant à la première critique, ce n’est pas moi qui affirme, comme vous le dite, «que rien n’est efficace ». Je ne fais que rapporter les résultats d’études scientifiques : celles financées à grand coup de $$$$ par l’industrie pharmaceutique et bien évidemment favorables aux médicaments anti-cholestérol autant que celles indépendantes qui prouvent, hélas, que la vérité n’est pas si rose. Alors mon cher Johann, je ne peux que vous conseiller de naviguer consciencieusement sur mon site et de bien prendre le temps de lire ce qui y est écrit avant de prétendre émettre la moindre critique crédible.

Rien à voir avec les maladies cardiovasculaires : un texte de Baptiste Beaulieu

Je présente ce (grand) monsieur : Baptiste Beaulieu est médecin blogueur (son blog ici) et il s’est fendu récemment d’un article sur Facebook suite à la réflexion de Jean-François Copé sur le prix du pain au chocolat.
Loin de moi l’idée de faire de la politique sur ce site mais p….n, quelle claque ce texte ! J’en aurais presque chialé comme un môme. J’ai eu une pensée émue à tous les laissés pour compte du système de santé, pour tous ceux qui m’ont laissé des commentaires (et à qui je réponds toujours) expliquant comment l’aveuglement des hautes instances médicales au sujet des statines et du cholestérol ont gaché leur vie, pour tous ceux qui ont perdu la vie ou sont handicapés à vie parce que les bénéfices des labos sont plus important que la santé des patients.
Bref, vous m’avez compris, allez lire ce texte. Pas besoin de compte Facebook pour le lire (par contre il faudra vous connecter pour « liker » ou laisser un commentaire).
La page Facebook de l’article de Baptiste Beaulieu : Alors Voilà

Coup de gueule vis à vis d’une certaine Maggy L.

Régulièrement, je reçois des demandes de renseignements sur les maladies cardiovasculaires, le cholestérol ou les statines. Je m’attache à toujours répondre le plus simplement possible à ces demandes dans la mesure de mes connaissances, car je suis sincèrement persuadé que le savoir doit être partagé et accessible au plus grand nombre. A ce sujet, Je tiens d’ailleurs à (re)préciser que toutes les recherches ainsi que les articles de ce site ont été effectués sur mon temps de loisir, le site et le nom de domaine sont payés sur mes fonds personnels et je ne touche strictement aucune rémunération pour tout le travail effectué.
Aussi, lorsqu’une certaine Maggy L. , se prétendant prof de français, après avoir quémandé mon aide au sujet des statines, se permet de me renvoyer le mail dans lequel j’avais répondu à ses questions en ayant pris le soin de corriger les quelques fautes d’orthographes qu’elle a pu y trouver (qui ne sont d’ailleurs pratiquement que des solécismes…), j’ose dire que cette dame ne peut être que d’une prétention et d’une arrogance sans limite pour se permettre une telle goujaterie; le but de mon mail n’étant pas de faire une thèse sur la grammaire française mais de simplement répondre à ses questions sur les statines et le cholestérol. En outre, cette détestable personne ferait bien de balayer devant sa porte avant de critiquer le travail des autres, son mail d’origine étant loin d’être exempt de fautes diverses…
Donc, madame Maggy L., toute prof de français que vous êtes, non seulement votre adresse mail est définitivement blacklistée de mon serveur de mail, mais je peux aussi vous assurer que vos problèmes de statines et de cholestérol, vous pouvez définitivement vous les carrer où je pense !

Cette fois-ci, c’est décidé, j’arrête définitivement le forum Doctissimo

j’avais déjà eu un accès de mauvaise humeur au sujet de ce site. Depuis, le « distilbène17 » en question à brusquement disparu du forum et curieusement, il à été aussitôt remplacé un « Parandar_b​zh », moins agressif mais tout aussi abruti et lié aux labos pharmaceutiques. Hélas, je n’ai plus envie d’argumenter contre des trolleurs de tout acabit dont la mauvaise foi permanente ainsi que l’acharnement maladif à défendre les statines me pousse à m’interroger fortement sur leurs liens d’intérêts (directs ou indirects) avec l’industrie pharmaceutique, ni de perdre mon temps à répondre toujours aux éternelles mêmes questions dont je ne suis même pas persuadé que ceux qui les ont posés en lisent les réponses !
De plus, d’avoir à subir dernièrement sur ce même forum une publicité pleine page pour une « Spécialité laitière enrichie en phytostérols » dont la revue Prescrire dénonçait déjà en 2005 l’inefficacité et l’inutilité, faits confirmés depuis (en 2014) par la très officielle ANSES m’a tout particulièrement, comment dire… très sérieusement gonflé !
La goutte d’eau qui fait déborder le vase…
J’ai eu l’occasion de côtoyer des intervenants de qualité que j’appréciais (ils se reconnaîtront très certainement !), mais dont, hélas, les interventions deviennent aussi de moins en moins assidues.
Je confirme donc que j’ai d’autres choses plus intéressantes à faire que perdre mon temps sur un forum de merde !