Les effets secondaires de l'ézétimibedown

Généralités :

L'ézétimibe étant souvent prescrite en compléments d'une statine, nous retrouverons donc les mêmes effets secondaires que celles-ci avec en plus :

Peu d'études ont été effectuées sur l'ézétimibe

j'en ai trouvé 5 (ARBITER 6-HALTS, ENHANCE, IMPROVE-IT, SEAS et ZETELD [pour cette dernière, je n'ai même pas pu trouver le texte complet en libre accès]), ce qui nous donne une littérature peu abondante sur l'ézétimibe et ses effets secondaires...
Toutefois, le peu que j'ai pu trouver sur ce sujet est édifiant. Surtout pour un produit dont toutes les instances de régulation (HAS, FDA...) sont unanimes pour en dénoncer l'inefficacité !

L'Ézétimibe et la mortalité en général

Eh oui, dans la majorité des essais cliniques comportant de l'ézétimibe, on meurt plus

L'Ézétimibe et la mortalité en général ()

Nom de l'étude Date Ce que l'on peut en retenir...
Extended-Release Niacin or Ezetimibe and Carotid Intima–Media Thickness 2009 Les événements cardiovasculaires indésirables majeurs se sont produits à une incidence significativement plus élevée dans le groupe ézétimibe (9 sur 165 patients [5%]) que dans le groupe niacine (2 160 patients [1%])
Simvastatin with or without Ezetimibe in Familial Hypercholesterolemia 2008 Des événements cardiovasculaires signalés ont été notées chez 7 patients dans le groupe simvastatine (dont 1 mortel d'une cause cardiovasculaire, 2 infarctus du myocarde non fatals, accident vasculaire cérébral non fatal 1 et 5 procédures de revascularisation coronarienne) et chez 10 patients dans le groupe de thérapie combinée Simvastatine + ézétimibe (dont 2 décès de causes cardio-vasculaires, 3 infarctus du myocarde non fatals, accident vasculaire cérébral non fatal 1 et 6 revascularisation coronarienne). NDT : Ce qui nous fait quand même une augmentation (en pourcentage relatif) de 100 % de la mortalité et de 42 % des évènements cardiovasculaires pour l'ézétimibe...
Intensive Lipid Lowering with Simvastatin and Ezetimibe in Aortic Stenosis 2008 Le cancer faisait partie d'un très grand nombre d'indicateurs de sécurité analysés dans l'étude clinique SEAS et la différence observée des taux de cancer dans l'étude sont peut-être le fruit du hasard, mais cette possibilité nécessite une étude plus approfondie. NDLR : Ou l'art et la manière de masquer les 70% de décès par cancer en plus dans le groupe Simvastatine + Ézétimibe vs Simvastatine seule !
Les décès dus à des causes non cardiovasculaires sont survenus chez 56 patients (5,9%) dans le groupe de la simvastatine-ézétimibe et chez 44 patients (4,7%) dans le groupe placebo. Le nombre de cancers mortels était de 39 (4,1%) dans le groupe de la simvastatine-ézétimibe et de 23 (2,5%) dans le groupe placebo.

L'Ézétimibe et le cancer ()

Nom de l'étude Date Ce que l'on peut en retenir...
Intensive Lipid Lowering with Simvastatin and Ezetimibe in Aortic Stenosis 2008 Le cancer faisait partie d'un très grand nombre d'indicateurs de sécurité analysés dans l'étude clinique SEAS et la différence observée des taux de cancer dans l'étude sont peut-être le fruit du hasard, mais cette possibilité nécessite une étude plus approfondie. NDLR : Ou l'art et la manière de masquer les 70% de décès par cancer en plus dans le groupe Simvastatine + Ézétimibe vs Simvastatine seule ! Dans le groupe de la simvastatine-ézétimibe, des cancers ont été diagnostiqué chez 105 patients (11,1%), contre 70 patients (7,5%) dans le groupe placebo. Le nombre de cancers mortels était de 39 (4,1%) dans le groupe de la simvastatine-ézétimibe et de 23 (2,5%) dans le groupe placebo.

Autres effets secondaires de l'Ézétimibe

J'ai fait figurer ci-dessous et en vrac les autres effets secondaires indésirables.

Autres effets secondaires de l'Ézétimibe ()

Nom de l'étude Date Ce que l'on peut en retenir...
IMProved Reduction of Outcomes: Vytorin Efficacy International Trial 2014 Voici les pourcentages relatifs d'augmentation des effets secondaires Zetia + Statine vs Statine seule : Rhinopharyngite 12,12%, Myalgie 18,52%, Infection des voies respiratoires supérieures 3,57%, Arthralgie 8,33%, Diarrhée 13,64%.
Les pourcentages relatifs d'augmentation des effets secondaires pour Zetia seul vs Placebo : Infection des voies respiratoires supérieures 72,00%, Arthralgie 36,36%, Diarrhée 10,81%, Sinusite 27,27%, Douleur dans les extrémités 8,00%, Fatigue 60,00%.
Les chercheurs ont noté qu'environ 42 % des patients dans chaque groupe ont interrompu le traitement avant la fin de l'étude.
Extended-Release Niacin or Ezetimibe and Carotid Intima–Media Thickness 2009 Les événements cardiovasculaires majeurs se sont produits à une incidence significativement plus élevée dans le groupe ézétimibe (9 sur 165 patients [5%]) que dans le groupe de la niacine (2 sur 160 patients [1%]).
Simvastatin with or without Ezetimibe in Familial Hypercholesterolemia 2008 L'interruption prématurée et permanente d'un médicament de l'étude était globalement plus commune (notamment en raison d'événements indésirables) dans le groupe statine + ézétimibe. La plupart des catégories d'événements indésirables étaient moins fréquentes dans le groupe rosuvastatine NDT : 21,72% d'abandons dans le groupe Pravastatine + Ézétimibe et 19,62% dans le groupe Pravastatine + Placebo !
Intensive Lipid Lowering with Simvastatin and Ezetimibe in Aortic Stenosis 2008 Il y avait une augmentation significative du nombre de patients avec des taux d'enzymes hépatiques élevés dans le groupe simvastatine-ézétimibe, en comparaison avec le groupe placebo, pendant la période d'étude.
Psychiatric Adverse Reactions with Statins, Fibrates and Ezetimibe 2007 Les inhibiteurs de la HMG-CoA réductase («statines») sont largement utilisés à l'échelle internationale. Il y a eu une longue histoire de leur utilisation en Nouvelle-Zélande et cette utilisation a augmenté ces dernières années. Il y a également eu une augmentation du nombre de rapports au Centre néo-zélandais de surveillance des effets indésirables (CARM) des effets indésirables psychiatriques présumés associés aux statines. Les réactions mentionnées dans ces rapports comprennent la dépression, la perte de mémoire, la confusion et les réactions agressives. Des rapports convaincants au CARM de réapparition de ces réactions après le rétablissement ajoutent du poids à des études récentes signalant de graves troubles psychiatriques en association avec le traitement aux statines.
L'observation selon laquelle d'autres agents hypolipidémiants ont des effets indésirables similaires soutient l'hypothèse selon laquelle la diminution du cholestérol des membranes cellulaires du cerveau peut être importante dans l'étiologie de ces réactions psychiatriques.
Cholesterol-lowering medication and relapse of depression. 2003 Cette étude visait à examiner les effets de la prise de médicaments anti-cholestérol sur les résultats de la dépression chez les adultes âgées déprimées. 243 patients âgés déprimés ont été traités en utilisant un algorithme antidépresseur par un psychiatre gériatrique qui a utilisé le «Depression Rating Scale Montgomery Asberg» (MADRS) lors des visites cliniques pendant six ans. Nous avons défini la rémission et la rechute avec l'utilisation des scores MADRS moins de 7 et supérieur à 15, respectivement. Il n'y avait pas de différences entre les deux groupes sur le temps de rémission. Parmi 167 patients avec des données de suivi, 61,4% des patients prenants des médicaments anti-cholestérol, et 39,8% des patients ne prenant pas de médicaments anti-cholestérol ont connu une rechute au cours de la période de suivi, les patients prenant des médicaments anti-cholestérol rechute plus rapidement que les autres (hazard ratio = 1,791). Ces résultats ajoutent à la littérature liant cholestérol et l'humeur, et soutiennent l'hypothèse de la «dépression vasculaire" dans la dépression gériatrique. Les futures études de résultats de la dépression chez les personnes âgées devront inclure l'examen de série du taux de cholestérol.