Trial ZETELDdown

Titre officiel :

Safety and efficacy of ezetimibe added to atorvastatin versus up titration of atorvastatin to 40 mg in Patients > or = 65 years of age

Date de publication :

01 mars 2010

Durée :

12 semaines

Sponsor :

Merck

Conflits d'intérets :

Dr. Zieve has received research grants from Amylin Pharmaceuticals, Inc., San Diego, California, Abbott Laboratories, Abbot Park, Illinois, GlaxoSmithKline, London, England, Roche, Basel, Switzerland, Novo-Nordisk, Bagsvaerd, Denmark, Merck & Company, Inc., North Wales, Pennsylvania, and Novartis, Basel, Switzerland; has served on the Speaker's Bureau for Merck & Company, Inc., Abbott Laboratories, and GlaxoSmithKline; and holds stock in Johnson & Johnson, Langhorne, Pennsylvania. Dr. Wenger has received research grants or contracts or has been on the trial steering committee or trial adjudication committee for Pfizer, New York, New York, Merck & Company, Inc., North Wales, Pennsylvania, National Heart, Lung, and Blood Institute, Bethesda, Maryland, CV Therapeutics, Palo Alto, California, Abbott Laboratories, Abbott Park, Illinois, Sanofi-Aventis, Bridgewater, New Jersey, Eli Lilly, Indianapolis, Indiana and has acted as a consultant or advisor for Schering-Plough, Kenilworth, New Jersey; AstraZeneca, Wilmington, Delaware; Abbott Laboratories, Abbott Park, Illinois; Merck & Company, Inc., North Wales, Pennsylvania; Pfizer, New York, New York; Boston Scientific, Boston, Massachusetts; and Medtronic, Minneapolis, Minnesota. Dr. Constance has served on the Speaker's Bureau for Merck & Company, Inc., North Wales, Pennsylvania. Dr. Ben-Yehuda has received research grants from Merck & Company, Inc., North Wales, Pennsylvania, and Merck/Schering-Plough, North Wales, Pennsylvania, has served on the Speaker's Bureau for Schering-Plough, Kenilworth, New Jersey, and has acted as a consultant for CV Therapeutics, Palo Alto, California, and Merck & Company, Inc., Drs. Bird, Lee, Hanson, Jones-Burton, and Tershakovec are employees of Merck & Company, Inc., North Wales, Pennsylvania, and might own stock and/or hold stock options in the company.

Participants :

sujets > ou = 65 ans avec une hyperlipidémie et à risque élevé de maladie coronarienne.

Interventions :

Sources :

PubMed - Safety and efficacy of ezetimibe added to atorvastatin versus up titration of atorvastatin to 40 mg in Patients > or = 65 years of age
ClinicalTrials.gov - Ezetimibe and Atorvastatin vs. Atorvastatin in Patients Age 65 and Older at High Risk for Coronary Heart Disease

Quelques réflexions concernant cette étude clinique :

Je suis tombé par hasard sur cet essai clinique. J'ai pensé qu'il pouvait figurer en bonne place dans ce site afin de confirmer, si tant est qu'il subsiste quelques doutes, que l'ézétimibe est n'est doté d'aucune efficacité pour la réduction des évènements cardiovasculaires !

Tout d'abord, petit relevé des conflits d'intérets :


Je ne pense pas qu'il soit utile que je fasse d'autres commentaires...

Et si l'on fouille un peu plus... :

N'ayant pas accès à l'étude complète, je me baserai donc sur les 2 sources citées ci-dessus. Les auteurs de l'étude se félicitent bien évidemment de la baisse du cholestérol et c'est bien le seul effet de l'ézétimibe dans cet essai clinique.
Résultats des effets secondaires :
Atorvastatine 10mg + Ezetimibe 10mg Atorvastatine 20/40mg
Nombre de participants 526 527
Nbre % Nbre %
Total, serious adverse events (1) 15 2,85% 14 2,66%
Total, other (not including serious) adverse events (2) 46 8,75% 54 20,25%
(1) 1 seul décès (dans le groupe ézétimibe). Vu la durée du test, ceci ne permet pas d'en tirer la moindre conclusion.
(2) La différence est essentiellement due à un plus grand nombre de cas d'hypertension et de douleurs musculaires dans le groupe Atorvastatine. Pour le reste c'est kif-kif !

En conclusion :

Pas de quoi fouetter un chat. Une étude, subventionner à grand frais par Merk et qui prouve seulement que l'ézétimibe, à part faire baisser le cholestérol, ne sert à rien...
Ce qui confirme bien, si l'on en doutait encore que, d'une part, faire baisser le taux de cholestérol ne fait pas systématiquement baisser le taux de maladies cardiovasculaires et que, d'autre part, l'ézétimibe est totalement inefficace et ne sert strictement à rien !
D'ailleurs même la HAS (Haute Autorité de Santé) dans sa fiche BUM (Bon Usage des Médicaments) reconnaît elle-même l'inefficacité de l'ézétimibe[1], ce qu'elle confirme d'ailleurs dans cet autre avis[2]. J'insisterai aussi sur ce communiqué récent (07/2014) de la HAS (Haute autorité de santé) qui, dans son « GUIDE DU PARCOURS DE SOINS Maladie coronarienne stable »[3] reconnaît elle-même que les produits suivants (dont l'Ézétimibe) n'ont strictement aucune efficacité : Les autres traitements (fibrates, résines, acide nicotinique, ézétimibe) peuvent réduire le cholestérol LDL, mais aucun avantage lié à ces alternatives n’a été montré en termes de prévention secondaire des complications de l'athérosclérose.
Ce qui n'empêche pas, hélas, de nombreux médecins et cardiologues de prescrire encore et toujours l'Ézétimibe et à l'Assurance Maladie de le rembourser...
1 2 3 4 5