Un régime typiquement américain rend résistant à l’insuline en 2 à 3 jours

Des chercheurs ont réalisé sur six hommes d’âge moyen, en bonne santé, de poids normal ou en léger surpoids l’expérience suivante : pendant une semaine, les volontaires ont mangé 6000 calories par jour, soit le double de leur régime habituel, sous forme de pizzas, hamburgers, cookies, etc, afin de mimer un régime typique des US ( les sujets ont bien aimé ce régime…).
Le régime contenait 50 % de glucides, 35 % de graisses et 15 % de protéines, soit une proportion relativement conforme aux recommandations officielles US. Les sujets sont restés au lit à l’hôpital pendant toute l’expérience qui a duré 7 jours. Ils ne devaient faire aucun exercice. L’idée était de recréer le régime de l’Américain moyen pour savoir comment il pouvait conduire au diabète de type 2.
En moyenne, les hommes ont pris 3,5 kg et à partir du le deuxième jour, il y a eu une augmentation rapide et continue de l’insuline dans le sang et des niveaux de résistance à l’insuline, suffisamment pour causer une résistance à l’insuline chez les 6 personnes. Les sujets ont donc développé une résistance à l’insuline en seulement 2 à 3 jours !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :