Ce bon vieux Clopidogrel est toujours dans la course

Une étude a suivi 3 300 patients (1 676 dans le groupe Ticagrelor et 1 701 dans le groupe Prasugrel) après un ICP. À leur grande surprise, Le Ticagrelor n’a pas fait mieux que le Prasugrel, il a même fait nettement moins bien. En effet le critère d’évaluation principal (un composite de décès toutes causes … Lire la suite

Eh bien non, le Clopidrogel n’est toujours pas mort et enterré !

Jusqu’à présent, aucune étude n’avait pu déterminer un davantage décisif à remplacer ce bon vieux Clopidrogel par des antiagrégants plus récent (Prasugrel, Ticagrelor). En gros, ces nouveaux produits sont légèrement plus efficaces sur les thromboses, hélas au prix d’une augmentation des saignements hémorragiques (parfois mortels…). Ils sont surtout, business oblige, commercialisés entre 3 et 5 … Lire la suite

Antiagrégants après une pose de stents, le Brilique (Ticagrelor) toujours aussi peu recommandable

Encore une étude présentée lors du congrès 2018 de l’European Society of Cardiology (ESC). Décidément, à part ressasser quelques vieux poncifs… Bref, l’étude GLOBAL-LEADERS a été conçu pour évaluer si un traitement anti-thrombotique de 24 mois avec Ticagrelor et un mois d’aspirine (acide acétylsalicylique), comparé au traitement antiplaquettaire double (DAPT) conventionnel chez les patients subissant … Lire la suite

Antiagrégants plaquétaires après une pose de stent : 6 mois valent mieux que 12…

C’est la conclusion de cette nouvelle étude qui testait l’innocuité et l’efficacité d’un traitement antiplaquettaire double (TAPD) de 6 mois par rapport à 12 mois chez des patients présentant un infarctus du myocarde à segment ST élévé (STEMI) et subissant une intervention coronarienne percutanée primaire (PPCI) avec endoprothèse de deuxième génération à élution médicamenteuse (DES). … Lire la suite

Nouveau coup dur pour le Prasugrel (Efient)

Une étude a testé la différence d’efficacité entre le Prasugrel (Efient) et le Clopidogel (ce bon vieux Plavix). Tous les patients ont été assignés au Prasugrel pendant une semaine, puis la moitié de ceux-ci sont passé aux Plavix. Parmi ces derniers, ceux chez qui a été diagnostiqué (40 %) une forte réactivité plaquettaire lors de la … Lire la suite