Trop de cholestérol tue ? C’est dommage, un taux trop bas de cholestérol tue encore plus ! (2)

Une autre étude prospective fait le parallèle entre mortalité et taux de cholestérol1. Celle-ci a suivi 30 687 adultes, d’un âge moyen de 46 ans, pendant 15 ans, de 1999 à 2014. 2 570 décès toutes causes confondues ont été enregistrés, dont 487 dus à des maladies cardiovasculaires et 564 décès liés au cancer. À l’instar … Lire la suite

Trop de cholestérol tue ? C’est dommage, un taux trop bas de cholestérol tue encore plus !

J’espère que vous me pardonnez le titre volontairement provocateur, mais lorsque l’on voit ce que se permettent certains labos1… On en revient aux fondamentaux de ce site : une étude prospective2 a inclus 12 845 017 bénéficiaires du NHIS (Service national d’assurance maladie coréen) âgés de 18 à 99 ans qui ont subi des examens de santé de … Lire la suite

Notre gouvernement a une curieuse notion des priorités…

Notre président vient de signer un accord de sécurité, prévoyant jusqu’à 3 milliards d’euros d’aide militaire en 2024 à l’Ukraine1 afin de permettre au guignol Zelinski de continuer une guerre dont personne ne veut. Dans sa très grande générosité, le gouvernement vient d’accorder une aide exceptionnelle de 500 millions d’euros pour les hôpitaux2. Autrement dit, … Lire la suite

Sabrina Agresti Roubache : le summum du foutage de gueule ?

Qui connaît Sabrina Agresti Roubache ? Personnellement, je n’avais jamais entendu parler de cette personne jusqu’à cette affaire qui vient d’émerger. Sabrina Agresti Roubache a été nommée secrétaire d’État chargée de la Ville au sein du gouvernement d’Élisabeth Borne. Le portefeuille de la Citoyenneté lui a été ajouté le 10 octobre 2023, à la suite … Lire la suite

Les labos pharmaceutiques ont gagné : les lanceurs d’alertes pourront être condamnés

Le lobbying des labos pharmaceutiques a porté ses fruits, la loi sur les dérives sectaires a été votée par nos pieds nickelés de députés aujourd’hui1. Cette loi comprend notamment l’article 223‑1-2 qui stipule2 : Est punie d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende la provocation à abandonner ou à s’abstenir de suivre un traitement … Lire la suite