Trial ACCORD

Titre officiel :

Effects of Combination Lipid Therapy in Type 2 Diabetes Mellitus

Date de publication :

29 avril 2010

Durée :

4,7 ans

Sponsor :

  • National Heart, Lung, and Blood Institute (NHLBI)
  • Abbott Laboratories (Fibrates)
  • Merk (Simvastatine)
  • et aussi : Amylin Pharmaceutical, AstraZeneca Pharmaceuticals, Bayer HealthCare, Closer Healthcare, GlaxoSmithKline Pharmaceuticals, King Pharmaceuticals, Novartis Pharmaceuticals, Novo Nordisk, Omron Healthcare, Sanofi-Aventis et Takeda Pharmaceuticals…

Conflits d’intérets :

Dr. Ginsberg reports receiving consulting fees from Merck, Merck Schering-Plough, Bristol-Myers Squibb, AstraZeneca, Abbott, Roche, Isis/Genzyme, GlaxoSmithKline, Novartis, Pfizer, and Regeneron/Sanofi-Aventis and grant support from Merck, Isis/Genzyme, Roche, and AstraZeneca; Dr. Elam, receiving consulting fees from Pfizer, Abbott, and Merck Schering-Plough; Dr. Crouse, receiving consulting fees from the National Lipid Association, AstraZeneca, Merck, and Merck Schering-Plough and grant support from AstraZeneca; Dr. Leiter, receiving consulting fees from AstraZeneca, Merck, Pfizer, Roche, and Solvay and grant support from AstraZeneca, Merck, Pfizer, and Roche; Dr. Linz, having an equity interest in Pfizer, Novartis, and AstraZeneca; Dr. Buse, receiving consulting fees from Novo Nordisk, Amylin, Becton Dickinson, Eli Lilly, Hoffmann–La Roche, GlycoMark, Wyeth, Daiichi Sankyo, Bristol-Myers Squibb, Bayhill Therapeutics, LipoScience, MannKind, Veritas, MicroIslet, GlaxoSmithKline, Abbott, Exsulin, and GI Dynamics and grant support from Amylin, Novo Nordisk, Medtronic, Eli Lilly, Novartis, Tolerex, Osiris, Halozyme, Pfizer, Hoffmann–La Roche, InterKrin, Merck, Sanofi-Aventis, Dexcom, Johnson & Johnson, Bristol-Myers Squibb, and Fujisawa, having an equity interest in Insulet, and providing expert testimony for Novo Nordisk; Dr. Gerstein, receiving consulting fees from Sanofi-Aventis, GlaxoSmithKline, Eli Lilly, Novo Nordisk, AstraZeneca, Bristol-Myers Squibb, Roche, Medtronic, Merck, Bayer, Bioavail, and Janssen-Ortho, grant support from Sanofi-Aventis, GlaxoSmithKline, Novo Nordisk, Merck, Pronova, and Roche, and lecture fees from Sanofi-Aventis, GlaxoSmithKline, Solvay, Boehringer Ingelheim, Servier, Bayer, Eli Lilly, Novo Nordisk, and Takeda; Dr. Probstfield, receiving grant support from Sanofi-Aventis, Boehringer Ingelheim, and Abbott; Dr. Grimm, receiving consulting and lecture fees and grant support from Pfizer, Merck, and Novartis, consulting and lecture fees from Takeda, and lecture fees from AstraZeneca, Forest Laboratories, and Schering-Plough; Dr. Bigger, receiving consulting fees from Merck and Roche; Dr. Goff, receiving consulting fees from Takeda and grant support from Merck; and Dr. Cushman, receiving consulting fees from Novartis, Takeda, Sanofi-Aventis, Bristol-Myers Squibb, King, Daiichi-Sankyo, Gilead, Theravance, Pharmacopeia, and Sciele and grant support from Novartis, GlaxoSmithKline, and Merck.

Participants :

Patients à hauts risques, de 55 à 79 ans et atteint de diabète de type 2.

Interventions :

  • Simvastatin + Fenofibrate 160mg (réduit à 40mg)
  • Simvastatin

Sources :

NEJM – Effects of Combination Lipid Therapy in Type 2 Diabetes Mellitus

Quelques réflexions concernant cette étude clinique :

Passons tout de suite à la conclusion officielle de cette étude : En conclusion, nous avons constaté que la thérapie combinée de la simvastatine avec l’utilisation du fénofibrate (à une dose quotidienne de 40 mg ou moins) n’a pas réduit les taux de maladie cardiovasculaire, comparativement à simvastatine seule. et ce pourtant malgré une baisse du cholestérol LDL et une hausse conséquente du cholestérol HDL dans le groupe Fénofibrate.
Ensuite un peu d’humour : Une quatrième possibilité (concernant le résultat négatif de l’étude…) est que le fénofibrate n’est pas aussi efficace que le Gemfibrozil, qui s’est révélé bénéfique dans le Helsinki Heart Study (HHS) et VA-HIT. Manque de chance, aucune de ces 2 études n’a montré une quelconque efficacité du Gemfibrozil !
On peut aussi remarquer que plus de 1 000 patients de chaque groupe (voir Supplementary Appendix 1, Section 13) ont reconnu subir des douleurs musculaires sévères suite à la Simvastatine prescrite à dose variant de 20 à 40mg, soit quand même 40% des patients !

Efficacité du fibrate testée dans le cadre de cette étude :

Résultats du fibrate testée sur la mortalité cardio-vasculaires et globale :
SIMVASTATIN + FENOFIBRATES SIMVASTATIN Efficacité SIMVASTATIN + FENOFIBRATES vs SIMVASTATIN
Nombre de participants 2765 2753
Nbre % Nbre % % d’efficacité absolue % d’efficacité absolue annuelle NNT(*) annuel
Décès par maladie cardio-vasculaire 99 3,58% 114 4,14% 0,56% 0,12% 839
Décès toutes causes 203 7,34% 221 8,03% 0,69% 0,15% 685

(*)NNT : Number Needed to Treat, c’est à dire le nombre de personnes à traiter (annuellement dans ce tableau) pour éviter un évènement.

Ce qui veut dire qu’annuellement, selon ce test, avec un NNT de 839 et 685, il a été traité inutilement 99,88% et 99,85% des patients respectivement.

En conclusion :

Je cite une fois de plus la conclusion officielle de l’étude : En conclusion, nous avons constaté que la thérapie combinée de la simvastatine avec l’utilisation du fénofibrate (à une dose quotidienne de 40 mg ou moins) n’a pas réduit les taux de maladie cardiovasculaire, comparativement à simvastatine seule.
On peut aussi remarquer dans cette étude, où les 2 groupes étaient sous Simvastatin, la très forte proportion (40%) de personnes présentant des douleurs musculaires !


Dernière modification : 2017-11-21