Au début était le cholestérol total…

Celui-ci étant, d’après les labos, l’unique cause des maladies cardiovasculaires, il convenait de le faire baisser impérativement afin d’éradiquer celles-ci. Hélas, les résultats n’étant pas à la hauteur des espérances de ces mêmes labos, ceux-ci ont rapidement trouvé un autre coupable : le « mauvais » cholestérol, c’est-à-dire le cholestérol LDL-C. Hélas, une fois de … Lire la suite

Tiens ? les inhibiteurs de la CETP refont surface…

Le labo NewAmsterdam Pharma tente de recycler les inhibiteurs de la CETP, tombé aux oubliettes depuis leur  (très…) brève apparition entre 2007 et 2112 au cours de laquelle ils s’étaient surtout fait remarquer par leur capacité à augmenter de façon spectaculaire la mortalité. L’étude ROSE1 a randomisé 120 patients pour recevoir un traitement par Obicetrapib … Lire la suite

Inhibiteurs de CETP et PCSK9, le retour…

On se souvient des essais cliniques des inhibiteurs de la CETP de sinistre mémoire puisqu’il avait été constaté une augmentation conséquente de la mortalité chez les personnes traitées avec ce produit. Ce produit nous revient sous une autre forme appelé Obicetrapib1 qui a la particularité, outre d’augmenter fortement le cholestérol HDL, de faire baisser tout … Lire la suite

Les inhibiteurs de la CETP sont définitivement morts et enterrés

Le laboratoire Merk, dernier labo à tester les inhibiteurs de la CETP après que les 3 autres labos (Hoffman-Laroche, Eli-Lilly et Pfizer) aient jeté l’éponge, vient d’annoncer dans un communiqué qu’il renonce à demander une AMM pour cette molécule, celle-ci n’ayant pas brillé par son efficacité lors de l’essai clinique REVEAL (« Malheureusement, après une évaluation … Lire la suite

Où l’on reparle des inhibiteurs de la CETP

Je croyais que les inhibiteurs de la CETP (chargés d’augmenter le cholestérol HDL et de diminuer légèrement le cholestérol LDL) étaient définitivement morts et enterrés. Il faut dire que tous les essais de cette molécule ont été, au mieux négatifs, au pire catastrophique (augmentation conséquente de la mortalité).