L’Inclirisan, un nouvel inhibiteur de PCSK9 encore en phase de test

Plus fort et plus beau que le Praluent et le Repatha, voici venir l’Inclirisan. Celui-ci (je cite…) « est le premier d’une nouvelle classe d’agents hypocholestérolémiants appelé ARN interférant. Il s’agit d’une molécule d’ARN double brin qui exploite un processus naturel appelé interférence ARN, qui a la capacité de désactiver des gènes spécifiques – dans ce … Lire la suite

Les nouvelles normes européennes sur le cholestérol : vraiment du grand n’importe quoi !

Lors du congrès 2009 de l’ESC qui s’est tenu du 31 août au 4 septembre, cette même ESC (European Society of Cardiology) ainsi que l’EAS (European Atherosclerosis Society) ont édictées les nouvelles règles concernant le cholestérol. Alors que de plus en plus d’études (voir 1001 raisons de ne pas faire baisser son cholestérol…) prouvent qu’un … Lire la suite

Les labos commencent à brader les inhibiteurs de la PCSK9…

Sanofi-Regeneron vient de baisser le prix de l’alirocumab (Praluent) de 60 %, ce qui revient à un prix de 5 850 $ par an pour les doses de 75 mg et 150 mg. Cette baisse fait suite à celle de Amgen qui, en octobre 2018, a réduit le prix de son inhibiteur de la PCSK9, evolocumab (Repatha), de 60 % … Lire la suite

Où l’on reparle des taux de cholestérol

Étude clinique Fourrier sur les inhibiteurs de PCSK91  : Taux moyen de cholestérol LDL : entre 30 et 40 mg/dl (59 % de réduction) Pourcentage de patients ayant subi un évènement du critère primaire2 : 9,8 % (Placebo 11,3 %) Légère augmentation de la mortalité cardiovasculaire et de la mortalité toute cause Étude clinique ODYSSEY-Outcomes sur les inhibiteurs de PCSK93 : Taux … Lire la suite

Tiens ? Ça faisait longtemps que je n’avais parlé cholestérol et inhibiteurs de PCSK9…

Le Congrès de l’American College of Cardiology (ACC) 2018 s’est terminé avec, si l’on écoute les comptes-rendus dithyrambiques des éminents professeurs grassement rémunérés par l’industrie pharmaceutique, des avancées conséquentes et extraordinaires concernant la réduction des maladies cardiovasculaires… L’American Heart Association (AHA) et l’American College of Cardiology (ACC) ont pondu leurs nouvelles recommandations (les fameuses « recos ») … Lire la suite