Mouais, ça laisse présager le pire…

Vous avez très certainement remarqué que j’évite de parler ici de l’épidémie de COVID19. Il y a déjà suffisamment d’expert (ou pas…) dont les avis aussi divers que variés, mais bien souvent inutiles, remplissent les nombreuses pages et émissions des sites d’information. Mais je vais exceptionnellement faire une entorse à cette règle afin de parler … Lire la suite Mouais, ça laisse présager le pire…

Dark Waters

Je viens d’aller voir le film Dark Waters avec (entre autres acteurs…) Mark ruffalo, Anne Hathaway et Tim Robbins. Si vous étiez encore persuadés de la moralité des grands groupes industriels, de leur capacité à être transparents et à faire passer votre santé avant leurs profits, n’allez surtout pas voir ce film car celui-ci devrait … Lire la suite Dark Waters

Y aura-t-il un jour un procès des statines ?

Telle était la question postée en commentaire par un lecteur1. Tout d’abord, voyons quels sont les avis sur les statines de la part des différentes institutions gouvernementales, savantes ou supérieures : L’ANSM : Voici ce qu’en disait cette institution en 2014 (en l’absence de document plus récent, on peut considérer que celui-ci est toujours d’actualité) suite à … Lire la suite Y aura-t-il un jour un procès des statines ?

L’EMA est favorable à la mise sur le marché de l’acide Bempédoïque

L’EMA (European Medice Agency) vient de recommander pour approbation deux médicaments contenant de l’acide Bempédoique1 (plus de l’ézétimibe pour le deuxième) : « Le CHMP a recommandé l’autorisation de mise sur le marché pour le Nilemdo (acide bempédoïque) et le Nustendi (acide bempédoïque / ézétimibe) pour le traitement de l’hypercholestérolémie primaire (taux de cholestérol sanguin élevé … Lire la suite L’EMA est favorable à la mise sur le marché de l’acide Bempédoïque

Ah, ces labos… Quelle bande de joyeux lurons tout de même…

Le procès concernant la Dépakine continu son bonhomme de chemin avec la mise en examen lundi 3 février de Sanofi pour « tromperie aggravée » et « blessures involontaires ». Responsabilités que Sanofi nie toujours malgré les preuves formelles des dégâts provoqués par la Dépakine chez le fœtus pour les femmes enceintes : malformations congénitales … Lire la suite Ah, ces labos… Quelle bande de joyeux lurons tout de même…