Encore une énième tentative pour sauver les statines

Les statines sont en perte de vitesse et les produits censés les remplacer ne font pas preuve d’une efficacité démoniaque… Les labos l’ont bien compris et tentent par tous les moyens de redorer le blason de celles-ci afin d’en relancer les ventes. Les études cliniques tentant de prouver que les statines sont efficaces à réduire … Lire la suite

Effets secondaires des statines : les labos méprisent vraiment les patients

Et encore je suis gentil, j’ai largement édulcoré le libellé du titre… La semaine dernière, je m’étais fait l’écho (ironiquement…) de cette nouvelle étude1 tentant de prouver que les douleurs musculaires dues aux statines ne sont qu’affabulations. De nouvelles informations2 démontre que ces allégations ne sont qu’un exercice de communication de la part des labos … Lire la suite

Chouette, encore un nouveau calculateur du risque cardiovasculaire (et une belle merde…)

J’adore les calculateurs du risque cardiovasculaire. Ce sont tous de magnifiques outils qui, jusqu’à présent, n’ont servi qu’à promouvoir les prescriptions de statines. J’ai donc testé le dernier promu par l’ESC sur la base des recommandations 20211 afin de voir de quoi il en retourne, et celui-ci ne déroge pas à la règle… Le premier … Lire la suite

Une étude démontre que faire baisser le cholestérol ne réduit pas les maladies cardiovasculaires

Bon, ce n’était pas du tout le but de cette étude puisque celle-ci cherchait à démontrer qu’une association de médicaments, plutôt que l’augmentation des doses d’un seul médicament, permet d’obtenir une plus grande efficacité et de réduire les risques1. Objectif réussi (selon le labo financeur de l’étude…) puisque celle-ci à démontré qu’une association statine d’intensité … Lire la suite

Au début était le cholestérol total…

Celui-ci étant, d’après les labos, l’unique cause des maladies cardiovasculaires, il convenait de le faire baisser impérativement afin d’éradiquer celles-ci. Hélas, les résultats n’étant pas à la hauteur des espérances de ces mêmes labos, ceux-ci ont rapidement trouvé un autre coupable : le « mauvais » cholestérol, c’est-à-dire le cholestérol LDL-C. Hélas, une fois de … Lire la suite