Où l’on reparle des taux de cholestérol

Étude clinique Fourrier sur les inhibiteurs de PCSK91  : Taux moyen de cholestérol LDL : entre 30 et 40 mg/dl (59 % de réduction) Pourcentage de patients ayant subi un évènement du critère primaire2 : 9,8 % (Placebo 11,3 %) Légère augmentation de la mortalité cardiovasculaire et de la mortalité toute cause Étude clinique ODYSSEY-Outcomes sur les inhibiteurs de PCSK93 : Taux … Lire la suiteOù l’on reparle des taux de cholestérol

La HAS retire ses recommandations sur les dyslipidémies

Merci au fidèle lecteur de mon site qui m’a fait passer l’info… Je cite le communiqué de la HAS : La HAS a publié en mars 2017 une recommandation sur les stratégies de prise en charge des principales dyslipidémies. A l’occasion du recours devant le Conseil d’État de l’association Formindep demandant son abrogation, la HAS … Lire la suiteLa HAS retire ses recommandations sur les dyslipidémies

Tiens ? Ça faisait longtemps que je n’avais parlé cholestérol et inhibiteurs de PCSK9…

Le Congrès de l’American College of Cardiology (ACC) 2018 s’est terminé avec, si l’on écoute les comptes-rendus dithyrambiques des éminents professeurs grassement rémunérés par l’industrie pharmaceutique, des avancées conséquentes et extraordinaires concernant la réduction des maladies cardiovasculaires… L’American Heart Association (AHA) et l’American College of Cardiology (ACC) ont pondu leurs nouvelles recommandations (les fameuses « recos ») … Lire la suiteTiens ? Ça faisait longtemps que je n’avais parlé cholestérol et inhibiteurs de PCSK9…

Je confirme, le cholestérol n’est pas « la cause » des maladies cardiovasculaires !

Le tableau suivant, tiré de l’étude  « A comparative risk assessment of burden of disease and injury attributable to 67 risk factors and risk factor clusters in 21 regions, 1990-2010: a systematic analysis for the Global Burden of Disease Study 2010 », liste les éléments en cause pour la survenue des maladies cardiovasculaires en les classant par … Lire la suiteJe confirme, le cholestérol n’est pas « la cause » des maladies cardiovasculaires !

Des experts de la HAS devant la justice

L’association Anticor a saisie la justice envers la HAS concernant les recommandations effectuées en 2017 par celle-ci sur le traitement des dyslipidémies (cholestérol, triglycérides…). En effets, six des neuf spécialistes ayant œuvré au sein de la HAS pour ces recommandations avaient de sérieux liens d’intérêt directs ou indirects majeurs avec les laboratoires intéressés par ces … Lire la suiteDes experts de la HAS devant la justice