Grande nouvelle : l’industrie agroalimentaire oeuvre à améliorer notre santé !

C’est du moins ce que cherchait à prouver de manière pitoyable les représentants de ces industries dans l’émission Cash Investigation d’hier soir (Industrie agro-alimentaire : business contre santé).
Et leurs principes sont les mêmes que les industries pharmaceutiques : mensonges éhontés, campagnes de désinformation, lobbying intense auprès des instances gouvernementales telles que députés, sénateurs, ministres, etc.) qui se laissent acheter sans aucun complexe (on pouvait d’ailleurs y voir notre ministre de la santé Marisol Touraine tourner sa veste et passer d’un non catégorique à la plus totale soumission…).
Michèle Rivasi (député européenne) a bien résumé leurs actions successives par ces 3 éléments : désinformation, semer le doute, déférer.
Quand quelque chose dérange une branche de l’industrie, celle-ci commence par faire de la désinformation, puis sème le doute à coups d’études bidonnées et financées par elle-même, puis s’arrange pour différer toute décision contraire à ses affaires en achetant députés, ministre et sénateurs.
Non mais, c’est vrai, de quoi on se mêle à vouloir perturber les business de ces messieurs. Que représentent quelques centaines (milliers, millions ?) de morts face à une augmentation de plusieurs milliards de dollars ou d’euros de leur chiffre d’affaires…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :