Trois études démontrent que l’aspirine en prévention primaire ne sert à rien

Trois études (ASCEND, ARRIVE et ASPREE) présentées lors du congrès 2018 de l’European Society of Cardiology (ESC) n’ont pas prouvé un quelconque avantage à l’utilisation de l’aspirine en prévention primaire chez des patients atteints de diabète mais pas de maladie cardiaque évidente pour la première étude, chez des patients présentant un risque modéré (présumé) mais … Lire la suiteTrois études démontrent que l’aspirine en prévention primaire ne sert à rien

Il semblerait que la prise d’aspirine chez les plus de 75 ans provoques plus de dangers que de bénéfices

En effet, bien que celle-ci diminue les récidives cardiovasculaires, elle augmente dans le même temps les saignements gastro-intestinaux dont la proportion et la gravité augmente avec l’âge.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer