Les statines réduisent les capacités musculaires et physiques

Ce n’est pas nouveau mais ceci a été de nouveau confirmé par une étude parue dans le « Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism ».

Celle-ci a comparé les performances physiques de 10 patients sous statines souffrant de douleurs musculaires, 10 patients sous statines mais sans effets indésirables musculaires ou autres effets secondaires induits par les statines et 10 patients témoins ne prenant pas de statines.

Je vous passe les détails des tests musculaires qui ont été effectués, mais les constatations sont les suivantes : dans les 2 groupes sous statines, celles-ci ont réduit le seuil anaérobique, provoqué une fatigue musculaire accélérée lors de contractions musculaires répétées et réduit la capacité d’oxydation mitochondriale des muscles. En outre, la production d’acide lactite a été augmenté et à un seuil moins élevé chez ces mêmes utilisateurs de statines.

Bref, ça ne fait que confirmer que contrairement aux affirmations des labos, l’utilisation de statines n’est pas anodine…

JCEM : Statins Affect Skeletal Muscle Performance: Evidence for Disturbances in Energy Metabolism