Un article très instructif sur Rue89 où une chercheuse scientifique (Alexandra Elbakyan) y explique le racket organisé par l’éditeur Elsevier

En effet ce dernier récupère gratuitement les articles fournis pas les chercheurs afin de faire payer 32€ la consultation d’un article, alors que ces mêmes recherches sont bien souvent financés par l’argent public… Elle y explique pourquoi : Tous les articles sur leur site ont été écrits par des chercheurs, et les chercheurs ne reçoivent pas d’argent sur ce qu’Elsevier collecte.(…) Pourquoi enverraient-ils leurs travaux à Elsevier dans ce cas ? Ils se sentent contraints de le faire, parce que Elsevier est un propriétaire de ce qu’on appelle des “ journaux à haut impact ”. Si un/e chercheur/se veut être reconnu, avoir une carrière – il ou elle a besoin de publier dans de tels journaux.
Et donc cette chercheuse est poursuivie en justice pour avoir mis librement à disposition sur son site ces documents qui sont, je le rappelle, majoritairement financés par l’argent public ! Tout ceci n’étant pas sans rappeler l’affaire Aaron swartz

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer