Aujourd’hui, on parle rasage…

Mais que diable vient donc faire un article sur le rasage sur un site où l’on parle majoritairement cholestérol, statines et maladies cardiovasculaires ?

Eh bien, certaines fois j’éprouve le besoin de parler d’autres choses plus légères (tels les concerts en hommage à Bruce Springsteen), voire plus virulentes (quelques coups de gueule bien sentis…).
Et donc aujourd’hui j’ai décidé que ce sera léger et rasage…

Comme beaucoup de personnes, j’utilisais depuis très longtemps un rasoir à deux lames superposées d’une marque très connue. Celui-ci ayant rendu l’âme, je me suis donc penché sur le sujet afin de savoir si les rasoirs à 3 lames, 4 lames, 5 lames… tenaient leurs promesses et valaient l’investissement ; sachant que là aussi, tout comme pour les imprimantes, les fabricants pratiquent un faible prix initial afin de se rattraper ultérieurement sur le prix des consommables et donc des recharges.
Lors de mes recherches, je suis arrivé sur un forum1 parlant des avantages du rasage à l’ancienne, c’est-à-dire, outre les fameux coupe-choux dont la qualité de coupe à vite fait de vous laisser avec le visage plein de pansements (pour les plus maladroits), mais aussi des rasoirs dit « de sécurité » ou encore « double-egde » qui ne sont ni plus ni moins qu’une copie remise au goût du jour des anciens rasoirs à lames de nos parents et grand-parents et dont voici un exemplaire :

Curieux de tester par moi-même les avantages de ce mode de rasage mis en avant par les membres de ce forum, je me suis donc lancé dans l’achat d’un rasoir de sécurité de qualité correcte (Edwin Jagger DE89BL à 29 €) ainsi que d’un pack de lames de rasoir de plusieurs marques (environ 18 € pour 70 lames…) afin de pouvoir tester différentes qualités de lames.

Je dois dire que j’ai été plutôt conquis par la facilité et la qualité du rasage (enfin, tout dépend grandement de la qualité des lames) ; ceci au prix, je le concède, d’un temps de rasage légèrement plus long. En effet, bien que je ne croie pas un instant que la première lame étire le poil et que deuxième lame coupe celui-ci avant qu’il ne se rétracte (dixit la réclame…), il est indéniable que le fait de passer la même lame deux ou trois fois fait perdre un peu de temps par rapport à passer deux ou plusieurs lames en une seule fois .

L’étape suivant fut le remplacement de la crème de rasage en tube que je m’étalais sur le visage à grand coups de baffes par un savon à barbe en bol avec sa recharge (Bol à barbe et recharge « L’Occitane en Provence » à  26 €) et un blaireau (cadeau… mais on en trouve de très corrects dans les 20 €).

Et je dois avouer que là, c’est carrément du bonheur. Celui qui n’a jamais testé ne peut pas savoir comme ces simples éléments peuvent transformer ce que beaucoup assimilent à une corvée en une séance de soins et de détente qui vous font démarrer n’importe quelle journée sous de bons augures.

Bien évidemment, surtout au début, tout ceci risque de se terminer avec quelques coupures (sans gravité, c’est un rasoir de sécurité…) facilement résorbées grâce à la pierre d’Alun (quelques €). Le secret, à la différence des rasoirs multilames, étant de ne pas appuyer comme un bourrin sur le rasoir, celui-ci devant glisser sur la peau juste avec son propre poids.

Un autre avantage et pas des moindres, mis à part la planète qui vous remerciera chaudement de ne pas l’envahir avec des déchets plastiques, est le coût ridicule de ce rasage à l’ancienne.
En effet, sans compter l’investissement initial dont la durée de vie peut aller de plus d’une dizaine d’années pour le blaireau à plus d’une… centaine d’années pour le rasoir, à condition de bien rincer et sécher le matériel, nous avons pour les consommables :

  • Recharge pour savon en bol : environ 12 euros pour une durée d’environ 1 an pour 6 rasages par semaines
  • Lames de rasoirs : J’utilise actuellement des lames Astra Superior Platinum à 0,50 € les 5 (je change de lame toutes semaines car j’ai une barbe plutôt drue)

Soit un coût annuel d’environ une vingtaine d’euros que je vous laisse comparer avec le coût du rasage avec des fameux rasoir à 3, 4, 5 lames, sans compter d’y ajouter celui des bombes de mousse à raser !

Une dernière information, pour ceux qui seraient vraiment tentés par l’expérience, j’ai testé plusieurs marques et modèles de lames parmi lesquelles je recommande celles-ci :

  • Merkur (Super Platinium rostfrei stainless) : Qualité de rasage mais grattent un peu, longévité
  • Astra (Superior stainless) : Qualité de rasage, longévité
  • Astra (Superior Platinium) : Qualité et douceur du rasage, longévité
  • Shark (Super chrome) : Qualité et douceur du rasage, longévité
  • Gillette (Bleue extra) : Qualité et douceur du rasage, longévité
  • Gillette (Platinum) : Qualité de rasage, longévité

Si l’expérience vous tente, vous avez tous les atouts en main…

 

4 réflexions au sujet de “Aujourd’hui, on parle rasage…”

  1. Si-Si cela a un rapport avec les maladies cardiovasculaires !
    Quand  »survivant  »vous bénéficiez d’un traitement antiplaquettaire (double au début) et que la moindre coupure se transforme en saignement rétif…
    Pour ma part, pour l’instant, j’ai conservé le côté agréable de la mousse et j’utilise rasoir électrique 3 têtes philips comme un rasoir à main.
    Rinçage sous l’eau courante avec un bon résultat (barbe moins dure avec l’âge?)
    Changement de tête coupe du rasoir tous les 3 ans -env – 80€

    • Hélas, pour moi qui ait une barbe plutôt dure pas question de rasoir électrique… Par contre, lorsque que j’étais sous double agrégation, j’ai continué le rasage manuel. Il suffit juste de prendre son temps et en cas de petite coupure, la pierre d’Alun est vraiment ce qu’il y a de plus efficace.

  2. Je plussoie. Je suis passé à ce type de rasage depuis 1 an et que du bonheur. Plus de produits chimique sur la peau (Gel …), maintenant c’est Savon à barbe du Père Lucien ou Proraso et rasoir Merkur « Future » Lames Shark ou astra et quelques fois Feather.

    • Merci pour votre avis éclairé.
      Pas question pour moi non plus de délaisser cette méthode de rasage.
      Merkur est très réputée pour ses rasoirs et il semblerai que le Futur ne déroge pas à la règle…

Laisser un commentaire