La grippe fait 14000 morts en France chaque année. Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d’aluminium???

Comme tous les ans, je reçois mon bon de vaccination contre la grippe. Et comme tous les ans, il finit déchiré dans la poubelle, suivant en cela le conseil de mon père qui clamait haut et fort que la seule fois où il a attrapé la grippe fut la seule année où il s’était fait vacciner.

Depuis quelque temps, je prépare un article sur le sujet, à savoir quel est réellement l’efficacité du vaccin contre la grippe. j’avance à petits pas car le sujet est ardu et complexe mais je peux dors et déjà vous assurer d’une chose : l’efficacité du vaccin antigrippal est largement surestimé, j’irais même jusqu’à dire que personne ne peut réellement certifier s’il possède une quelconque efficacité ou non… Attention, je parle des résultats des essais cliniques et enquêtes approfondies, et non pas des campagnes de communication des labos relayées par les gouvernements…

Bref, en parlant de campagnes de communication, les médias nous rabâchent à longueur de journée les bienfaits de la vaccination contre la grippe, arguant que cette dernière est responsable de 14 000 chaque année (j’ai même entendu le chiffre de 18 000 sur une radio nationale…).

Comme j’ai toujours beaucoup de mal avec les chiffres qui sortent du chapeau (ou d’ailleurs…), je vais faire référence à deux articles très bien documentés qui font le point sur la mortalité due à la grippe saisonnière. Il s’avère que celle-ci serait plus proche des 300 (Et encore, certaines année c’est beaucoup moins…). Je tiens à préciser que j’ai aussi analysé d’autres sources qui donnent globalement les mêmes chiffres. Donc on peut légitimement se poser la question : où sont donc passé les 13 700 morts supplémentaires ?

Encore une estimation au doigt mouillé…

Je terminerai par ce texte de la fondation Cochrane qui, après analyse des différentes études sur l’efficacité du vaccin antigrippal, conclue :

Les preuves disponibles sont de mauvaise qualité et ne donnent aucune indication quant à l’innocuité, l’efficacité potentielle et réelle des vaccins antigrippaux pour les personnes de 65 ans et plus. Pour mettre fin à l’incertitude, un essai contre placebo randomisé, suffisamment puissant et financé par des fonds publics, réalisé sur plusieurs saisons devrait être entrepris.

 

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :