No surrender Festival

Depuis le jour (ça devait être en 1981…) où j’ai découvert l’album « the river » de Bruce Springsteen, j’ai toujours été un fervent admirateur de ce chanteur à propos duquel le critique musical John Landau avait écrit : « J’ai vu l’avenir du rock’n roll, il s’appelle Bruce Springsteen…».
Je possède tous ses albums, depuis les premiers « Greetings from Asbury Park, New Jersey » et « The Wild, the Innocent and the E Street Shuffle », sans oublier la compilation d’inédit (« Tracks ») qui contient de nombreux morceaux méconnus mais néanmoins impressionnants.
J’ai toujours été sidéré par la justesse des histoires qu’ils racontaient au sujet de ceux qu’il appelle lui-même les « oubliés de l’Amérique » et il faut être sacrément abruti (Georges W. Bush…) pour se tromper à ce point et reprendre comme thème de campagne une chanson (Born in the USA) qui n’est non pas à la gloire de l’Amérique, mais fondamentalement antimilitariste et surtout axée contre la guerre du Vietnam.
Même si je considère que, sur l’ensemble de sa carrière, son meilleur album reste « the river » pour la richesse de ses compositions et de ses interprétations, je suis toujours resté un grand fan de Bruce Springsteen.

Au mois de juillet 2017 à Villanova de Bellpuig, une petite ville de la province catalane de Lerida, a eu lieu un évènement particulier.
Imaginez plus de 1000 musiciens et chanteurs (1004, très exactement) reprenant ensemble la chanson « No surrender » publiée par « the Boss » sur l’album « Born in the USA ».

Vous n’imaginez pas ce que ça peut produire ? Je vous laisse découvrir ces 1000 musiciens, jeunes, vieux, hommes, femmes et enfants (eh oui…) ensembles reprenant ce morceau mythique. Une sacré dose d’énergies positives pour cette fin d’année.

Passez de bonnes fêtes !

2 réflexions au sujet de “No surrender Festival

  1. Ah bord.. qu’est ce que ça fait du bien ! Merci beaucoup pour ce lien. Je suis un peu moins fan que toi (moins d’albums) mais c’est un des rares « gros » concerts où je sois allé (Lyon, années 90), que je n’ai toujours pas oublié.

    • Tu l’as dit, le plus grand bien…
      Il y a une autre vidéo dans laquelle ils montrent les répétitions. Très impressionnant aussi!
      Pas eu l’occasion de le voir en live (j’ai quand même vu tous ses concerts en vidéo…) et je confirme : à chaque fois un grand moment!

Les commentaires sont fermés.