Victimes : 1 – Sanofi : 0

Le tribunal d’Orléans à condamné le laboratoire Sanofi au civil, pour la « défectuosité de son produit », à une amende de près de trois millions d’euros au total. Le labo a également été condamné à rembourser l’intégralité des frais initialement versés par l’Assurance maladie. Il est notamment été reproché à Sanofi d’avoir sciemment négligé l’information sur la dangerosité de son produit.

Sanofi doit donc indemniser une famille dont la femme, prenant de la Dépakine depuis l’adolescence, ne s’est pas vu déconseiller celle-ci alors qu’elle était enceinte. À l’issue d’une grossesse normale, elle a mis au monde un enfant présentant un syndrome malformatif général ainsi que des anomalies des membres supérieurs.

Sanofi a bien évidemment fait un recours en cassation. A voir donc quelles seront les suites données à cet affaire…

N’oublions une autre affaire similaire, celle du Mediator, qui n’est toujours pas terminée !

Libération : Dépakine : Sanofi condamné pour la première fois

%d blogueurs aiment cette page :