COVID-19 : pourquoi l’étude d’EPI-SHARE «  Impact de la vaccination sur le risque de formes graves de Covid-19 » n’est qu’une opération de propagande

À moins de vivre dans une grotte sans courant ni internet, il a été difficile de passer à côté de cette étude publiée par EPI-PHARE1, vu la publicité faite à cette dernière sur tous les médias2

Je l’avais mise de côté afin de la décortiquer, mais quelqu’un s’en est déjà occupé, et plutôt bien, je trouve (j’y reviendrai plus bas).

Tout d’abord, on peut remarquer qu’il s’agit non pas d’une étude randomisée en double aveugle, mais d’une étude observationnelle. Vous savez, celles que les labos ne cessent de critiquer (relation ne voulant pas dire causalité !) dès que celles-ci dérangent leurs intérêts, du genre il est constaté plus de décès chez les personnes âgées avec un faible taux de cholestérol, ou encore la relation entre un cholestérol bas et diverses maladies (Parkinson, Alzheimer, cancers…). Et donc ce genre d’étude que les labos s’empressent de dénigrer se trouve ici glorifiée à des fins de propagande !

Bien évidemment, les pourcentages donnés sont relatifs, donc forcément extrêmement avantageux alors qu’en réalité, les pourcentages absolus ne devrait même pas dépasser les 0,5 % (pour plus de précision, vous pouvez vous référer aux précédents articles sur le sujet [la fonction recherche du site est très efficace] ou lire la page sur les différences entre ces deux modes de calcul3). N’ayant pas les chiffres bruts (opacité, quand tu nous tiens…), je n’ai hélas pu calculer les pourcentages absolus, mais je ne doute pas un instant que le rapport eut été nettement moins glorieux !

J’évoquerai aussi l’intervalle de confiance qui, avec des marges pouvant aller de 75 à 90 % laisse quand même une sacrée incertitude quant à l’exhaustivité des résultats !

Pour en revenir à la personne qui a décortiqué cette étude, personnellement je ne suis absolument pas fan de YouTube pour trouver des informations fiables sur le COVID, mais je vous conseille fortement de visionner celle-ci, vous y découvrirez toutes les manipulations utilisées afin de rendre l’étude plus crédible. En passant, je vous recommande l’anecdote sur les tests de grossesse…

 

 

Laisser un commentaire