Le changement le plus important de ces 20 dernières années en médecine…

Lu sur l’excellent blog DE LA MEDECINE GENERALE, seulement de la médecine générale la critique du livre (hélas non traduit en français) « The patient paradox » écrit par Margaret McCartney, médecin généraliste à Glasgow.

J’en retiens surtout la phrase suivante : « Le changement le plus important en médecine qui se soit produit au cours de ma carrière a été l’apparente détermination des professionnels de santé à amener les gens bien-portants dans les cabinets médicaux et les cliniques pour en faire des patients. »

 

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer