Non content d’espionner vos communications et votre vie, on va maintenant vous surveiller de l’intérieur…

La FDA viens d’autoriser la commercialisation de la première pilule connectée ! Celle-ci, fabriquée par le laboratoire Abilify, comporte un capteur qui permet, une fois cette dernière ingérée et logée dans l’estomac des patients, de suivre numériquement si les patients ont ingéré leurs médicaments (pour l’instant contre la schizophrénie uniquement).

N’y a-t-il que moi qui soit inquiet face aux dérives certaine que va entraîner cette possibilité ?

Attendez, avant de dire non, laissez-moi finir… Imaginez que, dans un futur pas si lointain, celle-ci surveille tout ce que vous ingérez, votre bilan sanguin, si vous prenez effectivement tous vos traitements, etc.

  • Ce matin votre taux de cholestérol est un peu trop élevé, vous prendrez une double dose de statines.
  • Votre taux de lipides dans le sang est trop élevé (Ah… le cassoulet de Grand-Mère…), ou bien vous jeûnez pendant 3 jours ou on vous hospitalise de force mais toute façon, vous prendrez une double dose de statines (même si ce n’est pas le gras qui cause les maladies cardiovasculaires, mais faudrait pas se fâcher avec l’industrie du sucre…).
  • Lors de votre soirée d’hier soir, vous avez un peu abusé de boissons alcoolisées (c’était votre anniversaire et vous avez remplacé le Champomy habituel par du champagne, quelle folie !), si votre taux de GammaGT n’est pas redescendu d’ici la fin de la matinée, la police vous mettra en cellule de dégrisement mais toute façon, vous prendrez une double dose de statines (même si l’alcool diminue le risque cardiovasculaire, mais faudrait pas se fâcher avec les fabricants de statines…).

Vous trouvez que j’exagère ? Je vous conseille fortement la lecture de la bande dessinée « SOS Bonheur » de Griffo (Illustrations) et Jean Van Hamme (Scenario). Je vous jure qu’après vous verrez l’avenir autrement…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :