Qu’on se le dise : les effets secondaires des statines, ce n’est que dans la tête !

C’est en substance la déclaration1 que vient de faire la NLA (Nationale Lipid Association2) dans un article au sein duquel les auteurs soulignent que de nombreux patients qui pensent ressentir des effets secondaires en prenant des statines ressentent toujours les mêmes effets avec un placebo, une condition connue sous le nom d’effet nocebo. D’après ces mêmes auteurs, plusieurs études ont montré que l’effet nocebo est très courant et représente plus de la moitié des effets secondaires perçus des statines. Ils estiment donc que de nombreuses plaintes d’intolérance aux statines ne sont probablement pas directement liées aux actions pharmacodynamiques des médicaments.

Je suis sûr que les lecteurs qui peinent à marcher à cause des douleurs musculaires apprécieront3

Il y est aussi fait référence aux études SAMSON4 et STATINWISE5 qui tentaient de prouver la même chose. Études d’ailleurs largement subventionnées par les labos produisant les statines.

Que l’on se rassure, cette nouvelle étude à été effectuée par des personnes dont la plupart sont largement subventionnée par les labos et celle-ci est publiée sous l’égide du NLA, organisme ayant pour sponsors6 : Alexion, Amgen, Esperion Therapeutics, Ionis, NewAmsterdam Pharma, Novartis, Pfizer et Regeneron dont la plupart commercialisent des produits faisant baisser le cholestérol.

Les prescriptions de statines sont en baisse et les labos tentent par n’importe quel moyen de les relancer. C’est de bonne guerre !

Une dernière réflexion : si l’effet nocebo est suffisamment puissant pour représenter plus de la moitié des effets secondaires des statines, à l’identique on pourrait envisager que l’effet placebo représente lui aussi plus de la moitié de l’efficacité des statines…

 

 

3 réflexions au sujet de “Qu’on se le dise : les effets secondaires des statines, ce n’est que dans la tête !”

  1. Réfléchir un peu pour comprendre : Pour éviter sois disant un AVC ou une MCV on veut faire de la prévoyance en infligeant des statines qui ne sont que des acides à faible dose soit disant pour s’attaquer au cholestérol et le réduire ( Ceci ne serait valable en réalité que pour les gros mangeurs et festoyeurs obèses pas pour le commun des mortels ).

    Cela commence par des crampes et contractures insupportables il faut le savoir ! Puis un affaiblissement des muscles et une ankylose musculaire.

    L’organisme a besoin de cholestérol pour renouveler et maintenir les cellules en état ! Privé de cholestérol celui-ci a du mal a remplir son travail pour ce faire ! les statines ne peuvent cibler les noeuds coronariens ni les zones précises du cortex engorgés, c’est logique. Elles se diffusent dans tout l’organisme et y font leur oeuvre néfaste de dilution des tissus quels qu’ils soient ! Elles vont soit disant nettoyer le plus petit capillaire qui alimente les nerfs ! Mais comment donc ! En fait elles nettoient tout du sol au plafond surtout à doses élevées. la maîtrise du dosage est un leurre ! il en va de partout ! Les tissus les plus sensibles comme les neurones et les motoneurones sont entamés et non renouvelés faute de recevoir la matière éliminée dont ils ont besoin. Et la dégènérècence s’installe et sape le système nerveux ou le déforme !
    Et c’est la Sclérose Latérale Amyotrophique qui s’installe ! La pire des maladies qui soit : On ne peut plus marcher normalement faute de transmetteurs motoneurones de coordination des mouvements ! S’ensuit un dépérissement musculaire faute de recevoir des incitations à bouger normalement ! Le manque d’exercice fait le reste ! Si on sollicite trop son organisme cela empire ! C’est pourquoi on appelle cette maladie : maladie des sportifs : maladie de Lou Goering ou maladie de Charcot ! il faut dire qu’il doit y avoir d’autres facteurs qui doivent causer cette maladie : celle de l’astrophysicien Stephen Hawkins qui vient de nous quitter par exemple après l’avoir tolérer si longtemps !
    Je suis touché par cette maladie que je n’ai pas demandé ! Jean Bernard GAUDRY 75 ans

    Répondre
  2. de nombreux patients qui pensent ressentir des effets secondaires
    non ! ils pensent pas ; ils ressentent
    ’effet nocebo est très courant et représente plus de la moitié des effets secondaires perçus des statines.
    donc il est reconnu que l’autre , presque moitié est vrais ( c’est un début , nous manque plus que les chiffres , et la liste des effets )

    Répondre
  3. Présenté comme cela il y a une difficulté à comprendre de prime abord ! C’est du cynisme mais peu de gens sont enclin à prendre les choses au second degré ! il vaut mieux en sortie expliquer la chose !
    JB GAUDRY atteinte neurologique .

    Répondre

Laisser un commentaire