Un taux de cholestérol LDL-C bas n’est absolument pas bon pour la santé…

De nombreuses études ont confirmé cet état de fait1, mais une nouvelle étude vient ajouter une pierre à l’édifice. En effet, celle-ci à suivi pendant presque 20 ans 27 937 femmes inscrite dans la Women’sHealth Study et les scientifiques se sont aperçus que les femmes avec un taux de LDL-C <70 mg / dL avaient 2,17 fois plus de risques de faire un AVC hémorragique. Le risque minimum se situant avec un taux de cholestérol LDL-C entre 100 et 129,9 mg / dL.

La courbe avait une forme de « U », mais les AVC hémorragiques étant beaucoup moins important avec un taux de cholestérol LDL-C élevé qu’avec un taux de cholestérol LDL-C <70 mg / dL

Il a été aussi observé une augmentation significatives des AVC hémorragiques chez les femmes ayant un taux de triglycérides dans le quartile inférieur (≤74 mg/dL for fasting and ≤85 mg/dL for nonfasting).

Certes, il s’agit d’une étude prospective et les cas d’AVC hémorragiques sont rare (137 cas dans l’étude et sur 20 ans) mais ajouté à tous les autres effets secondaires, cela commence à faire beaucoup concernant une théorie du mauvais cholestérol qui a de plus en plus du plomb dans l’aile…

 

1 Maladies cardiovasculaires, cholestérol et statines : 1001 raisons de ne pas faire baisser son cholestérol…

4 réflexions au sujet de “Un taux de cholestérol LDL-C bas n’est absolument pas bon pour la santé…”

  1. Bonjour Claire et, je suppose, Pascal.
    J’ ai lu le témoignage de Pascal sur la revue Que choisir Santé de fév 2019 et je consulte son site depuis cet après-midi. J’ai fait un infarctus sans aucune cause fin mars 2019 (coro. puis angio. 2 stents) puis 20 séances de réadaptation qui s’est terminé le 10/07.
    Juste avant le bilan de sortie, prise de sang et contrôle de la « bilirubine totale » le 01/07 : 15,5mg/l (doit être < à 12,00). La cardio me demande de baisser de moitié l'atorvastatine car mon LDL était trop bas (0,55) et de nouveau contrôler la bilirubine 15 jours après : de 15,5, c'est passé à 6,2. Je n'ai pas baissé mais arrêté la statine et depuis 2 semaines je n'ai plus de douleurs dans mes bras. Pour le curcuma comme la levure de riz rouge, dans le livre du cardiologue Michel de Lorgeril, le nouveau régime méditerranéen, comme dans la revue Que Choisir, il n'y a aucune étude qui prouve un intérêt quelconque. Se méfier aussi des magasins BIO qui proposent ses compléments alimentaires. Bonne vie à vous. Michel à Luzarches. 67 ans dans une semaine

  2. Bonjour, je me pose des questions suite a ce que je viens de lire sur la levure de riz rouge et le cholestérol .Je suis sous Plavix (car j’ai les artères de la carotide bouchées a 50%) également sous Lodoz et Tahors .Ayant de fortes douleurs au dos rapport aux Statines mon médecin me conseille de prendre de la levure de riz rouge ,je ne sais plus comment faire ,après ce que je viens de lire ci dessus (ce produit étant interdit de vente en Suisse ) a qui faire confiance????? en tout cas il est bien vrai que les statines chimique me donnent des douleurs insupportable dans le dos depuis 12 ans ,et comme je ne peu pas prendre d’anti inflammatoire ‘je me contente de curcuma qui me soulage un peu,merci de me dire ce que vous pensez de ce que mon médecin me conseille de prendre(levure de riz rouge) bien cordialement Claire 64 ans

    • Bonjour.
      Le premier conseil que je me permettrai de vous donner est de changer de médecin…
      En effet, un médecin qui prescrit de la levure de riz rouge ne mérite aucunement votre confiance, car au mieux il est ignorant et au pire incompétent. Ce qui, dans les deux cas, est des plus inquiétant !
      Si vous lisez la page La levure de riz rouge et autres fumisteries du même genre où je parle bien évidemment de la levure de riz rouge, vous y apprendrez toutes les raisons pour lesquelles celle-ci ne sert strictement à rien (à part engraisser les labos qui la commercialise…).
      La plus évidente étant que faire baisser le cholestérol ne sert à rien et est, de plus, extrêmement nocif pour la santé ; ce qui est confirmé par de nombreuses études qui prouvent que l’on vit mieux, plus vieux et en meilleure santé (voir 1001 raisons de ne pas faire baisser son cholestérol à l’aide de médicaments hypocholestérolémiants) avec un taux de cholestérol élevé qu’avec un taux de cholestérol trop bas, que celui-ci soit bas naturellement ou abaissé à l’aide de médicaments.
      Mais voilà, les labos ont tellement bien réussi à implanter le dogme du mauvais cholestérol qui tue dans la tête des médecins, des cardiologues et aussi des patients que, malgré toutes les études qui depuis quelques années tendent à prouver le contraire, celle-ci est encore ardemment défendue par le corps médical, lui-même soutenu et encouragé par tous les labos produisant des produits faisant baisser le cholestérol. Business oblige…

Laisser un commentaire