10 ans déjà !

Eh oui, déjà 10 ans que ce site existe puisque la première version du site a été mise en ligne le 14 décembre 2011.

Suite à une prescription de statines désastreuse pour ma santé, j’avais commencé à faire des recherches sur les maladies cardiovasculaires, le cholestérol et les statines (d’où le nom du site…). Afin d’organiser toutes ces informations, je m’étais créé un petit site web personnel que je mettais à jour au fur et à mesure de mes découvertes.
Très rapidement, j’ai trouvé de nombreuses preuves démontrant que non seulement le cholestérol n’est absolument pas « la cause » des maladies cardiovasculaires et que le faire baisser à des taux qui nuisent gravement à la santé ne réduit pas ces dernières, mais qu’en plus les statines sont inutiles et dangereuses.
Trouvant dommage que ces découvertes ne profitent pas aux nombreuses personnes confrontées aux mêmes problèmes et interrogations que moi, j’ai donc décidé de mettre ce site en ligne afin de le rendre accessible au plus grand nombre.

Ce site web personnel étant très fonctionnel mais graphiquement parlant extrêmement moche, je ne l’ai mis en ligne qu’après une sérieuse refonte esthétique.

Voici à quoi ressemblait cette première mouture :

Vous remarquerez le nombre très restreint de rubriques…
J’ai continué mes recherches et petit à petit le nombre de rubriques s’est étoffé, il a donc fallu que je réorganise les menus afin de pourvoir présenter au mieux toutes ces informations. S’en est suivi une refonte graphique du site, celui-ci n’étant pas compatible avec les différentes taille d’affichage des écrans.

Voici ce que donnait la deuxième mouture :

Comme vous pouvez le remarquer, j’avais déjà commencé à décortiquer quelques études parmi les plus connues, les rubriques se sont étoffée, bref le site commençait à devenir sérieux.
L’étape d’après fut la création de la rubrique « Cardio actus » me permettant de parler de l’actualité cardiologiques, des news diverses sur les statines et le cholestérol, d’y placer des coups de gueules aussi… Bref, toutes ces choses que je ne pouvais que difficilement intégrer à des pages existantes, mais qui au contraire donnait matière à des articles séparés.

Voici ce que donnait la troisième version (assortie d’une nouvelle refonte graphique) :

Fini les menus verticaux (problème insoluble d’adaptation aux smartphones) et place à une barre de menus horizontale.

Par contre, je me suis rapidement aperçu des limites qu’imposait un site statique. En effet, les mises à jour de celui-ci me prenait de plus en plus de temps, surtout à cause de la rubrique « Cardio actus ». Connaissant un peu WordPress, j’ai donc décidé de basculer mon site sous celui-ci. Ce qui m’a valu de nombreuses heures de travail pour en apprendre toutes les subtilités avec, je l’avoue humblement, quelques angoisses et sueurs froides ! J’ai dû trouver un thème, puis faire un gros travail sur la mise en page afin de conserver à peu près la même charte graphique, puis gérer la sécurité, les sauvegardes, trouver les bonnes extensions, optimiser la vitesse de chargement du site, gérer les redirections (l’URL des pages ayant changé…), tester et retester sur un site backup. Ben oui, il était hors de question que je plante le site (bien que cela me soit arrivé quelques fois à la suite de manipulations hasardeuses autant que malheureuses…). Bref le quotidien de tout webmaster…

10 ans après, ce sont 73 pages et plus de 400 articles (410 très exactement !). Certes ces derniers ne parlent pas tous de cholestérol ou de statines. En ce moment le Covid monopolise tous les sites d’informations médicales et certaines informations que je vois passer (je suis abonné à de nombreux sites d’informations médicales) m’interpellent tellement que je ne peux faire autrement que d’en parler, surtout pour rétablir la vérité face aux matraquages d’informations mensongères et anxiogènes.
Il y a eu aussi de nombreux coups de gueules, quelques coups de cœur (Bruce Springsteen…), beaucoup de « dézingage » de communications mensongères diverses, qu’elles viennent des labos, des diverses instances médicales ou encore du gouvernement.

10 ans après, je n’ai eu que très peu de critiques concernant des erreurs de ma part. Il m’est arrivé quelquefois de corriger une page ou un article suite à un mail ou un commentaire. Cela est néanmoins resté l’exception, car je m’oblige à vérifier soigneusement toute information que je publie. Par contre j’ai reçu beaucoup de mail de critiques ou d’insultes de la part de personnes bien intentionnées qui n’avait, hélas pour eux, pas la moindre amorce d’information fiables pouvant prouver que j’étais dans l’erreur.

10 ans près, je peux avouer que je suis plutôt fier du résultat. Sans prétention, je ne pense pas me tromper en disant que c’est le seul site francophone recensant autant d’informations sur les maladies cardiovasculaires et les traitements (inutiles…) faisant baisser le cholestérol. Je suis aussi fier de constater que, même si l’audience n’arrive pas à la cheville de certains influenceurs sur YouTube ( 🙂 ), celui-ci a fait son petit bonhomme de chemin et a permis à de nombreuses personnes se posant des questions au sujet de leurs traitements d’y trouver les bonnes réponses, qui ne sont certainement pas celles produites par les labos…

Et finalement, c’est de ça dont je suis le plus fier !

Merci de la fidélité de ceux qui me suivent régulièrement, merci pour les encouragements que je reçois et qui me poussent à continuer mais surtout faites attention à vous, portez-vous bien et surtout ne lâchez rien.

Et n’oubliez pas qu’Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux (Etienne de La Boétie) !

22 réflexions au sujet de “10 ans déjà !”

  1. Très bon anniversaire de site 🙂 et bravo pour tout le travail accompli.
    cholesterol-statine.fr est le lien que je cite le plus souvent je crois dès qu’il est question d’effets secondaires ou encore d’articles qui expliquent le fonctionnement des essais cliniques. J’apprends ici toujours beaucoup.

    Longue vie.

    Répondre
  2. J’ai trouvé des réponses intéressantes avec la vitamines K2MK7, dont la plus connue est la Nattokinase.
    Dans le lien joint, il est très bien expliqué que sans l’activation apportée par la K2MK7, l’ostéocalcine n’est pas dirigée vers les os et les dents, et la protéine GLA laisse le calcium circulant dans le sang se déposer dans les artères.
    C’est ce que j’ai cru comprendre, mais je ne suis pas thérapeute.
    En fait, il semble que cette découverte date de plusieurs années…mais n’intéresse pas la médecine officielle.

    https://fr.sanus-q.com/blogs/news/what-is-the-link-between-vitamin-k2-and-heart-health

    Répondre
    • D’après ce que j’ai pu voir dans quelques études, il n’y a pas de consensus sur ce sujet. Il semblerait qu’effectivement la vitamine K2MK7 ait quelques effets, mais les études étaient basée sur un nombre réduit de patients et n’avait pas toutes les mêmes conclusions.

      Répondre
  3. Je suis nulle en informatique mais pour cette raison j’ admire le travail fait ici !
    Que de chemin depuis le temps de Docti !
    Oui c’ est vieux , très loin tout ça , mais que de souvenirs !
    MERCI pour tout ! (cyan blue)

    Répondre
    • Coucou, Marianne.
      Eh oui, il en a coulé de l’eau sous les ponts depuis ces débuts épiques. Tu m’avais d’ailleurs bien soutenu à l’époque face à certains individus agressifs autant que vulgaires (et surtout de mauvaise foi…).
      Et tu vois, nous sommes toujours là ! 🙂
      Porte-toi bien et passe de bonnes fêtes de fin d’année.

      Répondre
  4. Bonjour à vous et un grand merci pour vos articles.
    Bon anniversaire, 10 ans de recherches, de travail, ce n’est pas rien, Félicitations
    Si j’osais, je dirais : « Continuez s’il vous plaît »

    Répondre
  5. cher Monsieur,
    un grand merci pour tout le travail que vous avez effectué, et qui m’a permis d’infléchir la position de mon cardiologue. depuis deux ans il ne me prescrit plus de statines et maintenant les effets secondaires ont en grande partie disparus. maintenant régime alimentaire et baisse de poids font partie de ma pharmacopée.

    Répondre
  6. Merci beaucoup cher ami ,votre site ma été très utile en tant qu’un chercheur en didactique des SVT et plus précisément dans le domaine de l’éducation à la sante, mon souhait c’est enseigner nos élèves les controverses sur le sujet de cholestérol et leur laisser le choix pour une prise de décision argumentée et documentée.

    Répondre
  7. Un grand MERCI ! et surtout continuez à nous informer ! Je vous lis à chaque nouvel article avec plaisir car c’est toujours bien renseigné……. et les fais suivre à mes amis !
    Au prochain anniversaire !!!

    Répondre
  8. Cher Monsieur,
    Je ne saurais vous dire de quel grand secours a été pour moi votre site, quand après mon infarctus en 2011, j’ai refusé les statines que m’imposait le cardiologue.
    C’est étonnant de constater que les mêmes soignants, ou particuliers, qui contestent les statines sont également ceux qui, aujourd’hui, contestent les vaccins anti-covid, et bien d’autres aspects de la médecine actuelle.

    Je voulais avoir aujourd’hui votre sentiment sur un point que je ne vois jamais traité sur les problèmes cardio-vasculaires.
    Avec mon taux de cholestérol total normal (de 2,00), et mon score calcique énorme de 3300 (il est normal à 0, et doit être traité dès 400), j’ai été traité pour le cholestérol, et rien pour le score calcique !

    J’en arrive à penser que la médecine préfère accuser le cholestérol (bénéfique, mais qui peut être abaissé, avec effets secondaires) que les dépôts calcaires des artères (qui doivent freiner le flot sanguin, et retenir le cholestérol).
    Je n’ai jamais entendu dire que la médecine savaient faire disparaître ces dépôts calcaires…

    Quelques thérapeutes de médecine alternative proposent le Silicium, ou l’enzyme Nattokinase.
    Auriez-vous des renseignements à ce sujet? Merci de nous éclairer.

    Avec mes remerciements et mes encouragements à poursuivre.

    Répondre
  9. Bravo à vous. Je suis vos publications avec beaucoup d’intérêt. 40 ans dans la recherche pharmaceutique m’ont appris à me poser des questions par rapport à l’information relevant du marketing. Vos recherches bibliographiques apportent un autre éclairage, qui mériterait d’être davantage connu.

    Répondre

Laisser un commentaire