Doctissimo, le site qui vous veut du bien, mais surtout vos données personnelles…

Par le passé, j’ai plusieurs fois épinglé le site Doctissimo, tout du moins la modération de son forum (voir ici et ). En effet toute vérité, même sourcée, mais dérangeant la ligne éditoriale du site (et je suppose donc aussi ses sponsors pharmaceutiques…) se voyait non seulement décriée par des individus dont la mauvaise foi n’avait d’égal que leur vulgarité (sans compter le détournement de vos propos, les railleries, les insultes, les analogies douteuses, les attaques « ad hominem » et même des menaces directes), mais était en plus irrémédiablement condamnée aux oubliettes par la modération.

Et donc le site Doctissimo vient de faire l’objet d’une plainte déposée auprès de la CNIL par l’ONG Privacy International1. Celle-ci accusant le site d’utiliser les données personnelles de santé à des fins publicitaires, le tout bien évidemment sans aucun accord éclairé des internautes.

Plus précisément, Privacy International accuse Doctissimo des malversations suivantes :

  • Ne se base sur aucune base légale concernant le traitement des données personnelles, car les exigences pour un consentement valide ne sont pas remplies. En outre, Doctissimo ne parvient pas non plus à obtenir un consentement explicite dans le cas de données personnelles de catégorie spéciale
  • Ne respecte pas les principes de protection des données inscrits dans le RGPD, à savoir les principes de transparence, d’équité, de légalité, de limitation de la finalité, de minimisation des données, d’intégrité et de confidentialité
  • Ne respecte pas ses obligations en vertu de l’article 25 (Protection des données dès la conception et par défaut) du RGPD et de l’article 32 (Sécurité du traitement) du RGPD
  • Doit faire l’objet d’une enquête plus approfondie sur le respect des droits, obligations et garanties du RGPD
  • Ne respecte pas la loi dans son utilisation des cookies et autres technologies de suivi sur les appareils des utilisateurs.

Bref, Doctissimo se fait illégalement du fric sur le dos des patients qui étalent leurs problèmes de santé sur ses forums. Cette pratique se situant d’ailleurs dans la lignée de ce que font Google, Facebook et consorts qui ne gagnent de l’argent que grâce à la revente de vos données personnelles (y compris les plus intimes..) à des fins publicitaires…

À ce propos, j’en profite par ailleurs pour rappeler que ce site est maintenu entièrement bénévolement et à mes frais, sans aucun sponsor ni revenu publicitaire d’aucune sorte2.

 

1 Privacy International : Complaint against Doctissimo

2 Maladies cardiovasculaires, cholestérol et statines : À propos de ce site

Laisser un commentaire