Les statines ou la poule aux œufs d’or

Je viens de lire un article du BMJ très intéressant sur l’efficacité des statines en prévention primaire1. Non pas le contenu de celui-ci dont la conclusion en est que finalement personne ne sait si c’est efficace (personne n’ayant encore réussi à le prouver…), mais plutôt un passage qui m’a sérieusement interpellé :

Au vu de la baisse drastique et continue des normes du cholestérol, le nombre de personnes de plus de 50 ans qui sont admissibles aux statines est passée de 8 % selon les directives de 1987 à 61 % selon les directives de 2016. Je n’ose même pas imaginer les chiffres avec les normes de 2019 pondues par les fabricants de statines l’ESC…
Le plus savoureux (si j’ose m’exprimer ainsi…) étant que les prévisions de vente mondiale de statines ont été estimées en 2020 à, tenez-vous bien, mille milliards de dollars. Ce qui, au cours du dollar aujourd’hui, nous fait quand même la coquette somme de 850 milliards d’euros.

Tout est dit…

 

Quand l’argent parle, la vérité se tait (proverbe africain)

 

Laisser un commentaire