Complément au sujet de la relation entre statines et SLA

Suite à l’article précédent dans lequel je faisais état de l’étude de Beatrice Golomb1 sur la relation inquiétante entre l’augmentation des cas de SLA (Sclérose latérale amyotrophique) et la prise de statines, j’ai découvert que cette relation avait déjà été évoquée dans le cadre d’une étude de l’OMS, effectuée par Ralph Edwards et parue dans le magazine « Drug safety » datant de… juin 20072. L’affaire ne fit pas grand bruit l’époque, la FDA s’étant empressée de publier peu de temps après (sous la pression des lobbies pharmaceutiques…?) un document dans lequel elle ne reconnaissait aucun lien entre statines et SLA3.

Un document émis par la HAS en janvier 20074 et intitulé « Sclérose latérale amyotrophique Protocole national de diagnostic et de soins pour une maladie rare » précisait déjà (chapitre 3.4 – Traitements contre-indiqués) : « Certaines molécules pourraient avoir un effet aggravant sur l’évolution de la maladie. Leur prescription est déconseillée ou à réévaluer chez les patients atteints de SLA: anabolisants, statines, corticoïdes au long cours, anticholinestérasiques ».

Il est étonnant de voir que l’on commence à parler de plus en plus des effets secondaires des statines. Au début de la mise sur le marché des statines, celles-ci étaient parées de toutes les vertus et ne connaissaient quasiment aucun effets secondaire. Tout juste s’il était reconnu quelques très rares douleurs musculaires qui affectaient peu de patients (des douillets, en plus !). Il a fallu attendre l’essai clinique Jupiter qui n’a pas démontré une grande efficacité des statines, mais à surtout permit de découvrir que celles-ci favorisaient l’apparition du diabète de type 2. Il y a eu ensuite le lien entre statines et maladie de Parkinson, puis coup sur coup les effets secondaires inquiétant des statines chez les femmes enceintes5 ainsi que l’augmentation des cas de SLA dus à celle-ci.

En encore je ne m’étendrais pas sur l’augmentation des cas de cataracte, de l’asthénie, des dépressions, etc6.

Un nouveau scandale sanitaire en perspective ?

 

1 Maladies cardiovasculaires, cholestérol et statines : Les statines et l’augmentation inquiétante des cas de SLA

5 Maladies cardiovasculaires, cholestérol et statines : Après la Dépakine, les statines aussi sont nocives pour les femmes enceintes

6 Maladies cardiovasculaires, cholestérol et statines : Les effets secondaires des statines

1 réflexion au sujet de “Complément au sujet de la relation entre statines et SLA

  1. Bonjour

    Ma maman à une SLA diagnostiquée depuis quelques mois .. pour information elle est sous statines depuis l’age de c’est 50 ans, elle a aujourd’hui 72 ans, donc 22 ans sous traitement avec en plus ( merci à son médecin) des prises de repas tout allégé car évidemment cela va de paires

    – voilà les dégâts (peut-être) due à cette pourriture de médicament et la peur phobique d’avoir un cholestérol haut …

    – je ne suis pas médecin chacun son métier mais il faudrait vraiment que les médecins arrivent à un moment d’avoir la sensibilité et la courtoisie de se remettre en question.

    effectivement un scandale sanitaire mondiale n’est pas loin …

Laisser un commentaire